Poids à la naissance: parfois long à reprendre

Poids à la naissance: parfois long à reprendre

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Plusieurs bébés prendraient plus de 2 semaines pour reprendre leur poids de naissance, concluent des chercheurs américains.

30 novembre 2016 | Plusieurs bébés prendraient plus de 2 semaines pour reprendre leur poids de naissance, concluent des chercheurs américains. Leur étude a été réalisée auprès de quelque 144 000 nouveau-nés.

Tous les bébés perdent du poids dans les jours suivant leur naissance. En effet, après l’accouchement, les bébés éliminent une partie du liquide accumulé pendant la grossesse. Selon les médecins, les bébés en santé devraient dépasser leur poids de naissance de 10 à 14 jours après l’accouchement. L’Académie américaine de pédiatrie parle même de 7 à 10 jours.

Les résultats des chercheurs américains révèlent toutefois que seulement la moitié des nouveau-nés étudiés avaient retrouvé leur poids de naissance 9 ou 10 jours après l’accouchement. En fait, 14 % des bébés nés vaginalement et 24 % de ceux nés par césarienne n’avaient pas repris leur poids de naissance à l’âge de 2 semaines. Une semaine plus tard, 5 % des bébés nés vaginalement et 8 % des bébés nés par césarienne pesaient toujours moins qu’à la naissance.

Selon les chercheurs, les bébés nés par césarienne mettent plus de temps à retrouver leur poids parce qu’ils ont souvent un poids plus élevé à la naissance. En effet, en raison des solutés administrés à la mère lors de l’accouchement, les bébés nés par césarienne accumulent plus de liquides et en perdent donc davantage par la suite. C’est ce qui ralentirait le retour au poids de naissance.

Selon d’autres experts américains, cette étude pourrait aider les professionnels à avoir des attentes plus réalistes par rapport à la prise de poids des nouveau-nés. Cela devrait également rassurer les parents inquiets, en particulier les mères qui allaitent. Ces résultats démontrent en effet que le gain de poids lent ne signifie pas nécessairement qu’il y a un problème avec la production de lait maternel.

Les experts conseillent toutefois de s’assurer qu’un bébé qui prend du poids lentement est suivi étroitement par un médecin. Il est aussi important d’être vigilant s’il y a des signes de déshydratation, c’est-à-dire si un bébé est peu actif, s’il urine peu, s’il a peu de selles ou s’il montre des symptômes de jaunisse. Par ailleurs, pour diminuer le risque d’une faible production de lait, les mères devraient allaiter le plus tôt possible après l’accouchement, soulignent les experts. Elles peuvent également utiliser un tire-lait si nécessaire.

Sources : Reuters et Pediatrics


Kathleen Couillard – Agence Science-Presse

 

Photo : iStock.com/jeffstrauss

Partager

À lire aussi