Téléphone intelligent: quel impact sur les parents?

Téléphone intelligent: quel impact sur les parents?

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


L’utilisation d’un téléphone intelligent par les parents serait une source de tension familiale, suggère une petite étude américaine.

21 octobre 2016 | L’utilisation d’un téléphone intelligent par les parents serait une source de tension familiale, suggère une petite étude américaine. Plusieurs parents interrogés semblaient en effet avoir de la difficulté à trouver un équilibre.

Plusieurs participants ont dit que l’utilisation de leur téléphone les oblige à jongler avec plusieurs situations à la fois. Par exemple, ils doivent gérer des problèmes professionnels par courriel tout en prenant soin des enfants et en préparant le souper. Ces parents se sentent donc déchirés entre leur désir de passer du temps de qualité avec leurs tout-petits et celui de répondre aux attentes créées par l’utilisation d’un téléphone portable, expliquent les auteurs de l’étude.

De plus, la consultation, entre autres, de courriels du travail ou de nouvelles sur leur téléphone intelligent suscite parfois des réactions émotives chez les parents étudiés, ce qui peut ensuite influencer leurs interactions avec leurs enfants. Selon les auteurs, les tout-petits peuvent alors réagir négativement à la situation.

L’étude révèle toutefois que les parents interrogés voient plusieurs avantages à l’utilisation du téléphone intelligent. En effet, celui-ci leur permet de s’évader et de diminuer le stress d’être parent. Certains ont aussi mentionné que leur téléphone leur permet de travailler plus facilement de la maison ou de demeurer en contact avec des membres de la famille vivant à l’extérieur.

Les chercheurs proposent donc quelques pistes pour aider les parents à trouver un équilibre entre maison, travail et vie sociale lorsqu’ils utilisent un téléphone intelligent.

  • Poser des limites en prévoyant des moments où les téléphones intelligents ne sont pas permis (ex. : les repas, l’heure du coucher ou le retour à la maison).
  • Noter et analyser le temps passé à utiliser son téléphone intelligent pour mieux identifier les applications qui accaparent l’attention.
  • Reconnaître les tâches qui génèrent du stress (ex. : vérifier ses courriels du travail ou lire les nouvelles) et les éviter en présence des enfants.

Cette étude a été réalisée auprès de 22 mères, 9 pères et 4 grand-mères. Selon d’autres études, les parents utiliseraient un téléphone portable ou une tablette environ 3 heures par jour.


Sources : Eurekalert et Journal of Developmental Behavioral Pediatrics

Kathleen Couillard – Agence Science-Presse

 

Photo : iStock.com/Georgijevic

Partager

À lire aussi