Introduire tôt les aliments allergènes pour prévenir les allergies

Introduire tôt les aliments allergènes pour prévenir les allergies

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Introduire tôt les aliments allergènes comme le lait de vache, les oeufs et les arachides serait une bonne stratégie pour prévenir les allergies, selon une étude réalisée en Ontario.

30 mai 2016 | Introduire tôt les aliments allergènes comme les oeufs et les arachides, lorsque bébé est prêt à manger, serait une bonne stratégie pour prévenir les allergies, selon une étude réalisée en Ontario.

D’après les résultats des chercheurs, 10 % des enfants de 1 an réagiraient lors de tests cutanés mesurant la sensibilité au lait de vache, aux oeufs et aux arachides. Les réactions aux oeufs seraient les plus fréquentes avec 6 % des enfants touchés. Les auteurs de l’étude ont toutefois remarqué que les tout-petits qui avaient été exposés à ces aliments tôt dans leur vie étaient moins nombreux à développer une telle sensibilité. Par exemple, les enfants qui avaient mangé des oeufs avant l’âge de 12 mois réagissaient moins souvent à ces trois aliments.

Les chercheurs soulignent cependant que ce n’est pas parce qu’un enfant réagit à un aliment lors d’un test cutané qu’il y est nécessairement allergique. Cette sensibilisation peut toutefois être une étape importante dans le développement d’une allergie.

Selon les chercheurs, leur étude confirme qu’il est préférable d’introduire les aliments allergènes tôt dans la vie d’un enfant plutôt que de les éviter. Des résultats similaires ont d’ailleurs été obtenus lors d’une autre étude réalisée auprès d’enfants considérés à risque de développer des allergies alimentaires.

Pourtant, les parents seraient nombreux à retarder l’introduction des oeufs et des arachides. Ainsi, 19 % des enfants ontariens étudiés n’avaient pas mangé d’oeufs avant 1 an et 58 % des tout-petits n’avaient pas été exposés aux arachides avant leur premier anniversaire. Les chercheurs ont toutefois constaté que les produits à base de lait de vache étaient généralement introduits tôt dans l’alimentation des enfants. En effet, seulement 4 % des bébés n’en avaient pas consommé avant l’âge de 1 an.

Cette étude a été réalisée auprès de 1 421 enfants. Leurs parents devaient répondre à des questionnaires sur leur alimentation à l’âge de 3, 6, 12, 18 et 24 mois. Les enfants ont également été soumis à un test cutané de sensibilisation à différents allergènes à l’âge de 1 an.


Sources : Eurekalert et ATS 2016 International Conference

Kathleen Couillard – Agence Science-Presse

 

Photo : iStock.com/AkilinaWinner

Partager

À lire aussi