Régime sans gluten: aucun avantage pour les enfants en santé

Régime sans gluten: aucun avantage pour les enfants en santé

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Un régime sans gluten qui n’est pas nécessaire médicalement pourrait avoir des répercussions négatives sur la santé des enfants, croit une pédiatre américaine.

20 mai 2016 | Un régime sans gluten qui n’est pas nécessaire médicalement pourrait avoir des répercussions négatives sur la santé des enfants, prévient une pédiatre américaine. Même si ce type de régime est conseillé dans certaines situations, il n’est pas approprié pour tous, rappelle-t-elle.

Plusieurs personnes croient que la nourriture sans gluten est meilleure pour la santé, affirme la pédiatre, qui a écrit un éditorial dans une revue scientifique. Ce n’est toutefois pas le cas. En effet, plusieurs aliments sans gluten vendus dans les épiceries sont plus gras et plus sucrés que leurs équivalents avec gluten. Des études ont d’ailleurs révélé que certains enfants développent un surpoids après avoir commencé un tel régime. De plus, ce type d’alimentation augmente le risque de carences en vitamines B, en folate ou en fer puisque les aliments sans gluten sont rarement enrichis en vitamines et minéraux.

Le régime sans gluten est recommandé pour certains enfants, comme ceux souffrant de la maladie coeliaque ou d’une allergie au blé. Cependant, pour un enfant en santé, éviter le gluten n’aurait aucun avantage, même pas celui d’empêcher le développement de la maladie coeliaque, mentionne la pédiatre. Il n’y a donc aucune raison d’imposer un régime sans gluten à un enfant en santé.

Si des parents croient que leur enfant pourrait avoir la maladie coeliaque ou s’ils choisissent un régime sans gluten pour des raisons personnelles, ils devraient d’abord en discuter avec le médecin de leur enfant. La pédiatre suggère aussi de parler avec un nutritionniste pour s’assurer que l’alimentation de l’enfant demeure variée et répond toujours à ses besoins.


Sources : CBS News et The Journal of Pediatrics

Kathleen Couillard – Agence Science-Presse

 

Photo : iStock.com/Maartje van Caspel

Partager

À lire aussi