Enfants et loi antitabac: voitures et aires de jeu sans fumée

Enfants et loi antitabac: voitures et aires de jeu sans fumée

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


C’est le 26 mai qu’entreront en vigueur certaines modifications à la Loi sur le tabac touchant les enfants.

20 avril 2016 | C’est en mai qu’entreront en vigueur certaines modifications à la Loi sur le tabac touchant les enfants. Ces changements visent à les protéger contre l’exposition à la fumée secondaire.

En novembre dernier, l’Assemblée nationale du Québec a adopté le projet de loi 44 visant à renforcer la lutte contre le tabagisme. C’est à partir du 26 mai prochain qu’il sera interdit de fumer dans une voiture si un enfant de moins de 16 ans s’y trouve. De plus, il ne sera plus possible de fumer dans certains endroits publics fréquentés par les enfants, dont :

  • les aires extérieures de jeux destinées aux enfants, y compris les aires de jeux d’eau et les pataugeoires;
  • les terrains sportifs et de jeux (ex. : un terrain de soccer), y compris les sections réservées aux spectateurs;
  • les terrains des camps de vacances de même que les patinoires et les piscines extérieures.

Par ailleurs, jusqu’à présent, il était interdit de fumer sur les terrains d’un centre de la petite enfance ou d’une garderie, mais seulement pendant les heures où les enfants étaient présents. Avec les modifications à la loi, l’interdiction de fumer sur les terrains de ces établissements s’appliquera en tout temps.

Les personnes qui ne respecteront pas la nouvelle loi et qui fumeront dans un endroit où il est interdit de le faire s’exposeront à des amendes. Pour une première offense, la loi prévoit une amende de 250 à 750 $ et, pour une récidive, le montant à payer sera de 500 à 1 500 $.


Sources : Ministère de la Santé et des Services sociaux et Assemblée nationale du Québec


Kathleen Couillard – Équipe Naître et grandir

Naitre et grandir.com

 

Photo : iStock.com/nyul

Partager

À lire aussi