La lumière extérieure préviendrait la myopie

La lumière extérieure préviendrait la myopie

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Profiter de la lumière extérieure contribuerait à prévenir la myopie chez les enfants ou à en ralentir la progression, révèle une étude australienne.

13 avril 2016 | Profiter de la lumière extérieure contribuerait à prévenir la myopie chez les enfants ou à en ralentir la progression, révèle une étude australienne.

Des chercheurs ont en effet remarqué dans le cadre de cette étude que les enfants myopes étaient moins exposés chaque jour à la lumière extérieure que les enfants à la vision normale. Les auteurs de l’étude ont également noté que les yeux des enfants grandissaient plus rapidement s’ils recevaient peu de lumière intense comme celle qu’on retrouve dehors. C’est d’ailleurs ce qui causerait la myopie, car l’oeil devient trop long pour sa capacité à faire la mise au point. Les images au loin deviennent donc floues.

Il ne s’agit pas de la première étude à faire un lien entre les activités extérieures et une bonne vision. Par exemple, des études réalisées en Chine et à Taiwan ont démontré que le fait de passer de 40 à 80 minutes par jour dehors permettait de diminuer la fréquence de la myopie d’environ 10 %.

Les chercheurs australiens mentionnent pour leur part qu’une exposition de moins de 60 minutes à la lumière extérieure devrait être considérée comme un facteur de risque pour des problèmes de vision. Ils suggèrent d’ailleurs aux optométristes d’encourager les enfants myopes à être dehors de 1 à 2 heures chaque jour pour freiner la progression de la myopie.

Les auteurs de l’étude sont arrivés à ces résultats en étudiant 101 enfants sur une période de 18 mois. Les chercheurs ont mesuré la croissance de leur oeil pendant cette période. Les enfants devaient également porter, pendant deux semaines, un bracelet qui enregistrait leur exposition à la lumière et leur niveau d’activité physique.

La faute aux écrans?
Les écrans sont souvent pointés du doigt pour expliquer l’augmentation du nombre de cas de myopie. Cependant, ceux-ci n’auraient pas d’effets directs sur la vision, selon les chercheurs australiens. La télévision, les tablettes et les téléphones intelligents auraient plutôt une influence indirecte parce qu’ils diminuent le temps que les enfants passent à l’extérieur, proposent-ils.


Sources : Medical News Today et Investigative ophtalmology & visual science

Kathleen Couillard – Agence Science-Presse

 

Photo : iStock.com/Radist

Partager

À lire aussi