Enfant inconscient: comment réagir?

Enfant inconscient: comment réagir?

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Lorsqu’un enfant est inconscient, il est important de le placer en position latérale de sécurité, insistent des chercheurs européens.

5 février 2016 | Lorsqu’un enfant s’est évanoui, il est important de le placer en position latérale de sécurité, insistent des chercheurs européens. Cette position garderait en effet les voies respiratoires bien dégagées, ce qui permettrait à l’enfant de récupérer plus rapidement.

Les auteurs de cette étude ont noté que seulement le quart des enfants examinés dans une urgence pour un évanouissement avaient été placés en position latérale de sécurité après l’incident. Pourtant, les enfants placés dans cette position présentaient un risque 28 % plus faible d’être hospitalisés.

Par ailleurs, près de la moitié des enfants inconscients avaient été secoués, giflés ou arrosés avec de l’eau. Ces gestes sont toutefois à éviter, car ils augmentent le risque d’hospitalisation. Les bébés en particulier pourraient garder des séquelles d’avoir été secoués.

Voir un enfant s’évanouir peut être paniquant, reconnaissent les chercheurs. C’est pourquoi ils recommandent aux parents de suivre des cours de premiers soins pour apprendre comment agir en situation d’urgence et se sentir plus confiants.

Voici comment procéder pour placer en position latérale de sécurité un enfant ou un bébé inconscient qui est couché sur le dos :

  • Agenouillez-vous à côté de l’enfant.
  • Prenez son bras qui est le plus près de vous. Puis, placez-le de façon perpendiculaire (à 90°) par rapport à son corps.
  • Placez la main de son autre bras sous sa tête, de manière à ce que le dos de la main touche sa joue.
  • Pliez le genou de sa jambe la plus éloignée de vous. Ensuite, avec votre main dans le creux du genou, tirez doucement sur cette jambe pour faire rouler l’enfant vers vous et ainsi le positionner sur le côté.
  • Inclinez légèrement la tête de l’enfant vers l’arrière pour dégager ses voies respiratoires.

Cette étude a été réalisée auprès de 553 enfants âgés de 0 à 18 ans qui se sont présentés à l’urgence pour un évanouissement.


Sources : BBC News et Archives of Disease in Childhood

Kathleen Couillard – Agence Science-Presse

 

Photo : iStock.com/Highwaystarz-Photography

Partager

À lire aussi