Antibiotiques et grossesse: pas d'effet sur le développement du bébé

Antibiotiques et grossesse: pas d'effet sur le développement du bébé

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Les femmes qui prennent des antibiotiques pendant leur grossesse n’auraient rien à craindre pour le développement de leur bébé.
Agence Science-Presse

11 novembre 2015 | Les femmes enceintes qui prennent des antibiotiques n’auraient rien à craindre pour le développement de leur bébé, révèle une étude de l’Université de Montréal qui a analysé 135 839 grossesses.

Selon les chercheuses, 1,7 % des femmes enceintes étudiées avaient reçu pendant leur 1er trimestre un traitement à base de macrolides, le type d’antibiotique le plus fréquemment utilisé pendant la grossesse. Les auteures n’ont toutefois observé aucune association entre la prise de ces médicaments et une augmentation de la fréquence des malformations congénitales, en particulier les malformations cardiaques.

Jusqu’à maintenant, une certaine controverse existait au sein de la communauté médicale au sujet de l’effet des antibiotiques de type macrolides sur le développement du foetus. Selon les auteurs de l’étude, cette mésentente persistait parce que les études précédentes faisaient l’erreur de ne pas distinguer l’effet de l’infection de l’effet du médicament. Par exemple, certaines infections comme la chlamydia peuvent augmenter le risque de malformations congénitales.

Toutefois, en tenant compte de compte de ce facteur, les auteures de l’étude ont pu confirmer que les antibiotiques fréquemment utilisés pour traiter les infections pendant la grossesse ne représentent aucun risque de malformations congénitales. D’autres études seront toutefois nécessaires afin de mesurer les répercussions d’autres types d’antibiotiques sur le développement du foetus, soulignent les chercheuses.


Sources : Université de Montréal et Pharmacoepidemiology and Drug Safety

Partager

À lire aussi