Un vocabulaire plus riche grâce aux livres pour enfants

Un vocabulaire plus riche grâce aux livres pour enfants

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Les livres pour enfants contiendraient une grande diversité de mots que les conversations entre un enfant et un adulte, révèle une étude américaine.
Agence Science-Presse

28 septembre 2015 | Les livres pour enfants contiendraient une plus grande diversité de mots que les conversations entre un enfant et un adulte, révèle une étude américaine.

Les chercheurs ont en effet comparé le nombre de mots uniques d’une conversation parent-enfant typique au nombre de mots uniques se retrouvant dans des livres destinés aux enfants de moins de 5 ans. Ils ont ainsi observé que ces livres contenaient 70 % plus de mots uniques que les conversations.

Selon les auteurs de l’étude, les conversations parent-enfant tournent autour de la vie de tous les jours. C’est pourquoi ce sont souvent les mêmes mots qui reviennent. Au contraire, les livres pour enfants abordent de nouveaux thèmes et renferment des mots plus rares ou plus complexes. La lecture expose ainsi les tout-petits à des mots qui ne font pas partie de leur quotidien et est donc une bonne stratégie pour enrichir leur vocabulaire, croient les chercheurs.

Pour arriver à cette conclusion, les auteurs ont analysé 4 432 conversations entre des parents et leur enfant de moins de 5 ans de même que 100 livres illustrés pour enfants.


Sources : Public Radio International et Psychological Science

Partager

À lire aussi