Fesses rouges: comment prévenir l'érythème fessier?

Fesses rouges: comment prévenir l'érythème fessier?

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Bien que l’érythème fessier soit généralement sans gravité, il est parfois très douloureux. Que peut-on faire pour le prévenir?
Agence Science-Presse

25 mars 2015 | Les fesses rouges chez un bébé peuvent être une source d’inquiétude pour de nouveaux parents. Bien que l’érythème fessier soit généralement sans gravité, il est parfois douloureux. Que peut-on faire pour le prévenir?

L’érythème fessier est en fait une inflammation de la peau causée par un excès d’humidité ou un contact avec des substances irritantes comme les crèmes et les lotions, les lingettes, les couches ou les matières fécales. Parce qu’ils gardent les fesses au sec et qu’ils diminuent l’exposition à des irritants, certains gestes contribuent à prévenir l’érythème fessier.

  • Les parents devraient changer les couches fréquemment et employer une crème épaisse à base d’oxyde de zinc, lors de chaque changement de couche.
  • Il est préférable d’éviter d’utiliser des lingettes nettoyantes, même celles pour peaux sensibles. Elles peuvent en effet contenir de l’alcool ou des parfums, qui irritent la peau. Les parents devraient plutôt laver les fesses de leur bébé avec un peu d’eau tiède et les sécher en les épongeant au moyen d’une serviette douce et propre.
  • Comme les selles molles sont la principale cause d’érythème fessier chez les bébés, il est important de surveiller l’apparition de rougeurs sur les fesses dès les premiers signes de diarrhée et d’appliquer alors de la crème de zinc.

Si un bébé développe malgré tout de l’érythème fessier, certaines mesures éviteront que la situation ne s’aggrave.

Contrairement à la croyance populaire, la poussée dentaire ne cause pas d’érythème fessier, de fièvre ou de diarrhée.
  • Changer fréquemment la couche du bébé et exposer, autant que possible, ses fesses à l’air libre. Par exemple, le faire dormir sans couche en le déposant sur un linge ou une couche en tissu.
  • Privilégier des savons à base de farine d’avoine pour soulager la douleur.
  • Déterminer si l’utilisation d’un nouveau produit comme une crème ou une nouvelle marque de couche pourrait être responsable de l’irritation en revenant à l’ancien produit pendant quelques jours. Si l’irritation réapparait lorsque le produit suspect est utilisé de nouveau, celui-ci est bien la cause de l’érythème fessier.
  • Éviter d’utiliser de la crème à la cortisone si elle n’a pas été spécifiquement prescrite à votre enfant par le médecin. Un dosage trop élevé ou un usage trop fréquent peuvent empirer la situation.

Il est préférable de consulter un pédiatre si l’inflammation persiste pendant plus de 3 jours ou si les fesses deviennent rouge vif, en particulier dans les plis de la peau. L’érythème fessier pourrait alors être dû à une infection à levure. Il ne faut pas non plus hésiter à demander un avis médical si le bébé fait de la fièvre, si la rougeur s’étend ou si une croûte, un abcès ou un furoncle se développe.


Sources : Medical Xpress et Naître et grandir

Partager

À lire aussi