Tête plate: le casque, pas toujours nécessaire

Tête plate: le casque, pas toujours nécessaire

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


La physiothérapie et les recommandations sur la posture seraient souvent suffisantes pour corriger la tête plate, conclut une étude américaine.
Agence Science-Presse

13 mars 2015 | Un traitement conventionnel combiné de physiothérapie et de recommandations sur la posture serait souvent suffisant pour corriger la tête plate, indique une étude américaine réalisée auprès de 4 378 bébés.

Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont divisé les nourrissons en deux groupes. Dans le premier groupe, les bébés recevaient un traitement conventionnel. Dans l’autre groupe, les enfants devaient porter un casque moulant dès le début du traitement.

Les chercheurs ont observé que les bébés du premier groupe avaient retrouvé une tête de forme normale dans 77 % des cas. Dans le deuxième groupe, le taux de succès était de 94 %. Par ailleurs, des enfants du premier groupe pour qui le traitement conventionnel ne semblait pas fonctionner ont éventuellement reçu un casque. Leur tête a alors repris une apparence normale dans 96 % des cas.

Selon les auteurs de l’étude, ces résultats indiquent que retarder le port du casque pour essayer d’abord la thérapie conventionnelle ne compromet pas le succès d’un futur traitement avec casque. Les chercheurs ont en fait remarqué que le principal facteur pouvant nuire à la réussite du traitement, conventionnel ou avec casque, était de ne pas suivre les instructions du médecin. L’âge avancé au moment de commencer le traitement pouvait aussi avoir une influence négative.

Les chercheurs ont toutefois constaté que les enfants avec un torticolis congénital, un retard de développement ou un aplatissement du crâne très sévère répondaient moins bien au traitement conventionnel. Ces informations devraient aider les médecins à choisir le traitement idéal pour chaque bébé, croient les scientifiques.

L’aplatissement du crâne, sur le côté ou l’arrière de la tête, survient quand un nourrisson dort constamment dans la même position. Pour prévenir la tête plate, les experts recommandent d’éviter de toujours placer le bébé dans la même position et de le déposer à plat ventre lorsqu’il est réveillé.

Au Canada
La Société canadienne de pédiatrie (SCP) soutient que le port du casque peut être une solution envisageable lorsque l’asymétrie est prononcée. Toutefois, bien que le casque accélère le processus de correction, il ne change rien au résultat final. La SCP ne le recommande pas pour l’asymétrie légère à modérée puisqu’il n’y a pas de preuves suffisantes de son efficacité.


Sources : Science Daily et Plastic and Reconstructive Surgery

Partager

À lire aussi