Habiletés sociales: quelles différences entre les garçons et les filles?

Habiletés sociales: quelles différences entre les garçons et les filles?

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


En général, les filles sont plus habiles à exprimer verbalement leurs émotions que les garçons. Mais est-ce inné ou acquis?

2 février 2015 | En général, les filles sont plus habiles à exprimer verbalement leurs émotions que les garçons. Mais est-ce inné ou acquis?

Les études démontrent que la plupart des différences psychologiques entre les filles et les garçons viennent de l’éducation et des attitudes sociales. « Les adultes ont une attitude différente envers les deux sexes, constate la psychoéducatrice Stéphanie Deslauriers. Par exemple, on parle davantage aux filles, ce qui favorise l’acquisition de leurs compétences verbales. Tandis qu’avec les garçons, la force physique est valorisée et l’agressivité physique est plus tolérée. » Les filles aussi sont agressives, mais autrement. Dès 4 ans, elles pratiquent davantage une agressivité indirecte (et verbale), comme parler dans le dos ou monter un groupe contre quelqu’un.

Quant aux autres habiletés sociales comme le partage, la coopération et l’empathie, les différences seraient beaucoup moins grandes qu’on le croit. Une étude réalisée à l’Université Laval est arrivée à cette conclusion en observant des tout-petits de 4 ans. Bien que les éducatrices percevaient les filles comme plus sociables que les garçons, les chercheurs n’ont noté aucune différence significative dans les comportements des enfants.

Les habiletés sociales sont essentielles pour entrer en contact avec les autres, bien s’entendre avec eux, se faire des amis, travailler en équipe et prendre sa place. Il est donc important de soutenir les enfants, garçon ou fille, dans cet apprentissage. En leur enseignant à reconnaître, à nommer et à gérer leurs émotions, ils deviendront tous plus habiles socialement.

 

Équipe Naître et grandir

Naitre et grandir.com


Sources : Magazine Naître et grandir, janvier-février 2015 et Early Child Development and Care

Partager

À lire aussi