Préparations pour nourrissons: attention aux recettes maison

Préparations pour nourrissons: attention aux recettes maison

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Les recettes maison de préparations pour nourrissons qu’on retrouve sur Internet ne sont pas un substitut sécuritaire au lait maternel.
Agence Science-Presse

7 janvier 2015 | Les préparations pour nourrissons faites maison ne peuvent pas remplacer les préparations disponibles sur le marché et ne constituent donc pas un substitut sécuritaire au lait maternel, avertissent Santé Canada, la Société canadienne de pédiatrie et les Diététistes du Canada.

Cette mise en garde fait suite à la prolifération de recettes maison sur Internet. Selon les experts, cette tendance est plus fréquente chez les familles qui privilégient des aliments locaux et peu transformés. Même s’il s’agit d’une très bonne habitude lorsque les enfants sont plus âgés, elle n’est toutefois pas appropriée pour un nourrisson.

En effet, les préparations pour nourrissons faites maison n’offriraient pas un bon équilibre de nutriments dont les nourrissons ont besoin, mettent en garde les nutritionnistes. De plus, ces mélanges peuvent contenir des bactéries qui pourraient entraîner des maladies chez les tout-petits. L’utilisation de préparations maison a d’ailleurs été associée à des problèmes de malnutrition et à des maladies mortelles chez certains nourrissons. Aucun cas n’a toutefois été rapporté au Canada.

Les médecins rappellent que les bébés, surtout âgés de 0 à 6 mois, ont des besoins en nutriments spécifiques qui sont normalement couverts par le lait maternel. Toutefois, les mères qui n’allaitent pas devraient se tourner vers des préparations commerciales pour nourrissons. En effet, les fabricants y ajoutent des quantités précises de vitamines et de minéraux. Ils ajustent aussi les taux de protéines et de gras afin de fournir à ces préparations une valeur nutritionnelle la plus proche possible de celle du lait maternel.

Les experts reconnaissent que certains parents peuvent être préoccupés par la longue liste d’ingrédients des préparations commerciales. Les molécules chimiques mentionnées correspondent toutefois à des nutriments essentiels pour les nourrissons. Les additifs alimentaires y sont en effet limités à de très faibles quantités d’antioxydants pour la conservation et d’émulsifiants pour maintenir la stabilité du mélange. Selon Santé Canada, les préparations pour nourrissons sont un des aliments les plus contrôlés au pays.

Sources : The Globe and Mail, 580-CFRA et la Société canadienne de pédiatrie

Partager

À lire aussi