L'importance des règles alimentaires en bas âge

L'importance des règles alimentaires en bas âge

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Les enfants qui contrôlent bien leurs émotions et leurs comportements développeraient de meilleures habitudes alimentaires que les autres.
Agence Science-Presse

17 novembre 2014 | La capacité d’un enfant à se contrôler combinée à un bon encadrement alimentaire à la maison constituerait la recette idéale pour développer de saines habitudes alimentaires, avance une étude américaine.

Des chercheurs ont en effet constaté que les enfants capables de gérer leurs émotions et leurs comportements à 2 ans avaient de meilleures habitudes alimentaires à 4 ans, mais seulement si leurs parents avaient établi des règles concernant l’alimentation. Par exemple, en absence d’encadrement alimentaire, les enfants pouvaient boire jusqu’à 25 % plus de boissons gazeuses. Les chercheurs ont aussi évalué la consommation de jus de fruits, de fruits et légumes frais, de restauration rapide, de collations salées et de bonbons.

Sans le soutien de leurs parents, les enfants n’arriveraient pas à déterminer seuls ce qui est bon à manger pour eux, soutiennent les chercheurs. Ils insistent donc sur l’importance d’apprendre à un enfant à mieux gérer ses envies, mais aussi d’établir des règles alimentaires à la maison.

Cette étude a été menée auprès de 8850 enfants américains nés en 2001. Les parents et les éducateurs des enfants ont été interrogés pour évaluer le niveau d’autorégulation des enfants à 2 ans (c’est-à-dire leur capacité à passer par-dessus leurs désirs immédiats quand la situation l’exige), leurs habitudes alimentaires à 4 ans et la présence de règles concernant l’alimentation à la maison.


Sources : Santé Log et EurekAlert

Partager

À lire aussi