L'entraînement à la propreté précoce augmenterait l'incontinence

L'entraînement à la propreté précoce augmenterait l'incontinence

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Les enfants qui commencent l’apprentissage de la propreté avant 2 ans sont plus à risque de développer de l’incontinence urinaire.
Agence Science-Presse

15 octobre 2014 | Les enfants qui commencent l’apprentissage de la propreté avant 2 ans auraient 3 fois plus de risques de développer de l’incontinence urinaire, révèle une étude américaine.

Selon les scientifiques, les tout-petits qui sont propres très tôt ont tendance à se retenir d’aller à la selle lorsqu’ils en ont besoin. C’est pourquoi ils seraient aussi plus souvent constipés que les autres enfants. L’accumulation des selles dans le rectum exercerait alors une pression sur la vessie, ce qui réduirait son volume.

Par ailleurs, les chercheurs expliquent que la vessie continue de grandir jusqu’à l’âge d’environ 2 ans et que le fait d’uriner au besoin dans une couche favoriserait son développement. Au contraire, commencer à se retenir très tôt causerait des contractions de la vessie et nuirait à son fonctionnement. Cela pourrait ainsi contribuer à l’incontinence.

Il n’y a toutefois pas d’âge idéal pour la propreté, croient les scientifiques. L’important est plutôt d’aller au rythme de l’enfant et de s’assurer qu’il n’est pas constipé.

Par conséquent, évaluer de façon adéquate si un enfant est constipé est essentiel. Les scientifiques rappellent qu’un enfant peut aller à la selle tous les jours et souffrir quand même de constipation. La présence de très grosses selles ou de selles petites et dures est alors un bon indice d’un problème de constipation.

Lors de cette étude, 112 enfants âgés de 3 à 10 ans ont été suivis en clinique pédiatrique. La moitié d’entre eux avaient consulté un médecin pour de l’incontinence ou un problème d’urgence d’aller à la toilette.

Sources : ScienceDaily et Research and Reports in Urology

Partager

À lire aussi