Moins de calories dans le panier des familles avec de jeunes enfants

Moins de calories dans le panier des familles avec de jeunes enfants

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Le panier d’épicerie des familles avec de jeunes enfants se composerait dorénavant d’aliments moins caloriques, révèle un récent rapport américain.
Agence Science-Presse

11 juin 2014 | Le panier d’épicerie des familles avec de jeunes enfants se composerait dorénavant d’aliments moins caloriques, révèle un récent rapport américain.

La teneur quotidienne en calories des achats faits en épicerie aurait en effet diminué de 182 calories par personne entre 2000 et 2011. Les parents achèteraient moins de boissons calorifiques et d’aliments transformés, des produits dont la composition en gras solides et en sucres ajoutés est plus élevée. Ces aliments comprennent les boissons gazeuses, le jus et les boissons avec jus et les desserts à base de produits céréaliers, le lait nature et les laits aromatisés.

Cette nouvelle tendance pourrait d’ailleurs être l’un des facteurs expliquant la diminution du taux d’obésité infantile, observée aux États-Unis au courant des dernières années, avancent même les chercheurs. La restauration rapide a souvent été pointée du doigt comme l’une des causes de l’obésité chez les enfants. Pourtant, dans les faits, 70 à 80 % de l’alimentation des tout-petits proviendrait des achats faits en épicerie. L’amélioration des habitudes d’achat des familles avec de jeunes enfants constitue donc une bonne nouvelle, concluent les auteurs de cette étude.

Ces résultats ont été obtenus en analysant les habitudes d’achat, entre 2000 et 2011, de près de 43 000 familles américaines ayant au moins 1 enfant d’âge préscolaire.

Après avoir été en progression constante pendant plusieurs années, le taux d’obésité chez les enfants américains a été marqué par une baisse en 2011-2012. Selon les Centers for Disease Control and Prevention, le taux d’obésité serait passé de 12,1 % à 8,4 % chez les tout-petits de 2 à 5 ans.


Source : Science Daily

Partager

À lire aussi