Le pouvoir des caresses

Le pouvoir des caresses

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Les caresses auraient un effet sur le rythme cardiaque des bébés.
Agence Science-Presse

15 avril 2014 | Une petite étude confirme ce que bien des parents savent déjà : les caresses apaisent les bébés. Les chercheurs ont même remarqué qu’elles avaient un effet sur leur rythme cardiaque.

Pour arriver à cette conclusion, ils ont effleuré le bras de 17 bébés de 9 mois à l’aide d’un pinceau en variant la vitesse de leurs mouvements, alors que les enfants étaient assis sur les genoux de leur parent. Les chercheurs ont ainsi remarqué que les caresses prodiguées à une vitesse moyenne faisaient diminuer le rythme cardiaque des poupons et que, en plus, ceux-ci portaient davantage d’attention à ce type de caresse.

De même, plus les parents disaient être sensibles aux contacts physiques, plus l’effet mesuré chez leur bébé était important. Pour expliquer cette interaction, les chercheurs pensent que ces parents auraient plus de contacts physiques avec leur enfant, ce qui développerait sa sensibilité au toucher. Cette sensibilité pourrait aussi être induite génétiquement, croient-ils.

Les chercheurs mentionnent aussi que les caresses contribueraient à l’établissement du lien d’attachement des bébés envers leurs parents. Elles joueraient également un rôle important dans le développement des interactions sociales des tout-petits.

Pour confirmer les résultats de leur recherche, les chercheurs envisagent maintenant d’étudier l’impact des caresses sur l’activité du cerveau des bébés.


Sources : Eurekalert et Psychological Science

Partager

À lire aussi