Le jus ne devrait pas remplacer une portion de fruits

Le jus ne devrait pas remplacer une portion de fruits

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Les jus de fruits et les smoothies ne devraient pas être considérés comme des portions de fruits et légumes, croit une experte en obésité.

Agence Science-Presse

31 janvier 2014 | Le jus de fruits et les smoothies ne devraient pas être considérés comme des portions de fruits et légumes, croit une experte en obésité. Elle propose même au gouvernement britannique de retirer le jus de fruits du guide alimentaire.

Contrairement aux fruits entiers, les jus de fruits renferment peu de fibres et ils contiennent autant de sucre qu’une boisson gazeuse, fait remarquer Susan Jebb, qui est aussi professeure en nutrition et en santé publique à l’Université d’Oxford.

Le jus ne fait qu’augmenter la quantité de calories que nous ingérons, sans combler notre faim. Par exemple, en mangeant une ou deux oranges, nous nous sentons rassasiés. Cependant, lorsque nous buvons un smoothie qui peut contenir jusqu’à 6 oranges, nous avons toujours aussi faim 2 heures plus tard et nous ressentons le besoin de manger à nouveau, illustre l’experte.

Laisser tomber le jus et se tourner plutôt vers des fruits entiers est donc un bon pas vers une saine alimentation, croit-elle. Elle recommande à ceux qui tiennent à boire du jus de fruits de le diluer avec de l’eau.

Selon le guide alimentaire canadien, les tout-petits devraient consommer de 4 à 5 portions de fruits et légumes chaque jour. Une demi-tasse (125 ml) de jus de fruits 100 % purs équivaut à une portion de fruits et de légumes.


Sources : The Guardian et Veille action

Partager

À lire aussi