Obésité infantile: 3 facteurs déterminants

Obésité infantile: 3 facteurs déterminants

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Le manque de sommeil, le surpoids des parents et les restrictions alimentaires sont les facteurs les plus étroitement associés à l’obésité chez l’enfant.

Agence Science-Presse

26 janvier 2014 | Le manque de sommeil, le surpoids des parents et les restrictions alimentaires sont les facteurs les plus étroitement associés à l’obésité chez l’enfant, selon une nouvelle étude américaine.

C’est en analysant les particularités de 329 familles que les scientifiques américains ont mesuré l’impact de ces facteurs sur le développement de l’obésité chez les enfants d’âge préscolaire. Ils ont ainsi déterminé que les tout-petits qui dormaient moins de 8 heures par jour avaient 2 fois plus de risques de devenir obèses. Les enfants de parents en surpoids voyaient quant à eux leur risque d’avoir un problème de poids augmenter de 90 %.

Chez les enfants à qui l’on imposait d’importantes restrictions alimentaires afin de contrôler leur poids, le risque de devenir obèse se chiffrait à 75 %. Les chercheurs rappellent qu’interdire à un enfant de manger certains aliments l’incite plutôt à faire des excès alimentaires.

Il est toutefois possible de modifier ces facteurs en informant, par exemple, les parents sur l’importance d’une bonne routine de sommeil pour les enfants et d’une alimentation saine.

Selon le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec, 26 % des enfants de 2 ans à 5 ans présentent de l’embonpoint.


Source : Santé log et Childhood Obesity

Partager

À lire aussi