Le sommeil renforcerait les connexions dans le cerveau des enfants

Le sommeil renforcerait les connexions dans le cerveau des enfants

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Le sommeil renforcerait les connexions entre les deux hémisphères du cerveau chez les enfants.

Agence Science-Presse — Le sommeil renforcerait les connexions entre l’hémisphère droit et l’hémisphère gauche du cerveau des enfants, soutient une petite étude américaine.

Les auteures de l’étude sont arrivées à cette conclusion après avoir mesuré plusieurs fois l’activité cérébrale de 8 enfants pendant leur sommeil, à l’âge de 2, 3 et 5 ans. Les chercheuses ont d’abord constaté que les connexions diminuaient au sein de chaque hémisphère, mais pouvaient augmenter jusqu’à 20 % entre les 2 hémisphères pendant le sommeil. Elles ont aussi observé que ces connexions se renforçaient avec l’âge. Le sommeil pourrait donc contribuer au processus de maturation du cerveau, menant ainsi à une meilleure maîtrise de certaines habiletés (ex. : langage, concentration et maîtrise de soi).

À la lumière de ces résultats, les chercheuses avancent que le manque de sommeil durant l’enfance pourrait perturber le développement du cerveau et même entraîner des troubles de comportement et de développement chez l’enfant. De nouvelles études devront cependant être entreprises pour vérifier cette hypothèse. Il est connu que le cerveau subit de profonds changements durant la petite enfance : de nouvelles connexions se forment, d’autres disparaissent et les fibres nerveuses se recouvrent de myéline, renforçant ces connexions et accélérant les échanges d’information. Néanmoins, le rôle du sommeil dans le processus de maturation du cerveau demeure toutefois méconnu.


Source : www.sciencedaily.com

28 novembre 2013

Partager

À lire aussi