Grossesse: l'activité physique, bon pour le cerveau du bébé

Grossesse: l'activité physique, bon pour le cerveau du bébé

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Les « Finis ton assiette! » et « Mange tes légumes si tu veux un dessert » nuiraient à la bonne alimentation des enfants.

Agence Science-Presse — Pratiquer une activité physique durant la grossesse serait à la fois bénéfique pour la santé de la mère et pour le développement du cerveau du bébé, révèle une récente étude québécoise.

Pour en arriver à cette conclusion, des chercheurs ont demandé à un groupe de femmes enceintes de se livrer, au début du 2e trimestre de leur grossesse, à 20 minutes d’exercices cardiovasculaires d’intensité modérée, 3 fois par semaine. Leur intention était d’évaluer l’effet direct de l’exercice pendant la grossesse sur le cerveau du foetus en mesurant l’activité électrique. Leurs résultats démontrent que le cerveau des bébés nés de mères actives durant la grossesse s’est développé plus rapidement que celui des enfants nés de mères sédentaires.

Les chercheurs espèrent que cette découverte incitera les futures mamans à adopter un mode de vie actif. On a longtemps recommandé aux femmes de se ménager et de se reposer durant la grossesse. Aujourd’hui, les connaissances démontrent qu’il n’y a pas de risques à faire de l’exercice durant la grossesse et qu’au contraire, l’activité physique est bénéfique pour la mère et le bébé. Plusieurs organismes de santé, comme la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada (SOGC) et Kino Québec, recommandent d’ailleurs de faire de l’activité physique régulièrement durant la grossesse.


Sources : UdeM Nouvelles et La Presse

22 novembre 2013

Partager

À lire aussi