Utiliser ses bras pour mieux réfléchir

Utiliser ses bras pour mieux réfléchir

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Un enfant aurait plus de facilité à résoudre un problème s’il accompagne sa réflexion de gestes.

Agence Science-Presse | Résoudre un problème serait plus facile pour un enfant qui fait des gestes pendant qu’il réfléchit, révèle une récente étude américaine.

Selon les chercheuses, les gestes aideraient les enfants à trouver des solutions à des problèmes parce que bouger les mains permet de garder à l’esprit le problème, de prendre le temps de bien réfléchir et de considérer de nouvelles informations au fur et à mesure que progresse la réflexion.

Lors de cette recherche, des enfants âgés de 2,5 ans à 6 ans devaient entre autres classer, par couleur et ensuite par forme, des cartes sur lesquelles étaient imprimées des formes géométriques colorées. Les enfants ayant eu le plus de facilité à exécuter cette tâche sont ceux qui gesticulaient le plus en l’accomplissant. Par ailleurs, les tout-petits qui bougeaient leurs mains ont mieux réussi la tâche de classement que leurs compagnons plus âgés qui ne faisaient aucun geste.

Pour les premiers apprentissages, l’esprit et le corps travailleraient mieux ensemble, expliquent les chercheuses. C’est pourquoi il est important de ne pas empêcher les enfants qui gesticulent de le faire lorsqu’ils apprennent de nouvelles notions. De précédentes études ont d’ailleurs démontré que les gestes facilitent même l’apprentissage de concepts mathématiques chez des enfants plus âgés.


Source : Science Daily et Developmental Psychology

7 août 2013

Partager

À lire aussi