Garderie: des bienfaits sur la santé mentale

Garderie: des bienfaits sur la santé mentale

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Aller à la garderie améliorerait l’état psychologique des enfants vivant avec une mère dépressive, conclut une récente étude montréalaise.

Agence Science-Presse| Aller à la garderie améliorerait l’état psychologique des enfants vivant avec une mère dépressive, conclut une récente étude montréalaise.

Après avoir suivi une cohorte de 2 000 enfants d’âge préscolaire, les chercheurs ont découvert que ceux dont la mère souffrait de dépression risquaient de développer 2 fois plus de troubles affectifs et davantage d’anxiété de séparation. La fréquentation d’un service de garde, à raison de seulement 8 heures par semaine, était associée à une diminution des troubles émotifs. Ainsi, fréquenter un groupe au sein d’une institution ou en milieu familial, avec un bon encadrement et des règles, serait une formule qui fonctionnerait bien pour diminuer l’anxiété de l’enfant.

Les chercheurs soupçonnent que de passer du temps dans un endroit structuré, avec des éducatrices qualifiées et en présence d’autres enfants du même âge contribue à soutenir le bon développement de ces enfants, malgré les problèmes rencontrés à la maison. Ils recommandent de faire la promotion de l’accès à des services de garde de qualité pour aider les jeunes familles à surmonter leurs difficultés, mais surtout, pour soutenir le bien-être des enfants.


Sources : JAMA Psychiatry et Université de Montréal

25 juin 2013

Partager

À lire aussi