Les tout-petits connaissent mieux la grammaire qu'on le croit

Les tout-petits connaissent mieux la grammaire qu'on le croit

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Les données révèlent une évolution des attitudes des parents concernant l’usage de la punition corporelle comme la fessée envers leurs enfants

Agence Science-Presse | Les tout-petits utiliseraient le langage d’une façon beaucoup plus sophistiquée qu’on le croit, révèle une récente étude britannique. Dès 2 ans, ils organiseraient leurs babillages en respectant les structures de la grammaire.

Les chercheurs ont enregistré les paroles de 28 petits Français, âgés de 2 ans à 3 ans, à l’aide de micros très sensibles, cachés près des enfants. L’analyse des enregistrements a montré que, lorsqu’ils parlent, les bambins font un son, un souffle ou une pause pour remplacer les mots grammaticaux qu’ils ne prononcent pas (ex. : articles, prépositions, conjonctions, adjectifs non qualitatifs, auxiliaires).

Ainsi, la façon dont ils organisent leur discours ressemblerait à la structure des phrases complexes des adultes. Même s’ils ne sont pas encore capables de bien prononcer les mots grammaticaux, les bambins les utiliseraient aux bons endroits, développant ainsi une sorte de grammaire dans leurs babillages.

Les chercheurs soutiennent donc que les très jeunes enfants ont des compétences grammaticales plus avancées que les experts en développement du langage ne le pensaient jusqu’à maintenant. Selon les auteurs de l’étude, cette découverte pourrait s’appliquer à d’autres langues que le français. Ces résultats démontrent aussi la capacité incroyable des jeunes enfants à apprendre à parler.


Source : Science Daily

21 juin 2013

Partager

À lire aussi