Pourquoi les tout-petits n'ont pas une mémoire d'éléphant

Pourquoi les tout-petits n'ont pas une mémoire d'éléphant

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


L’« amnésie infantile » serait due à la fabrication intensive de neurones dans l’hippocampe durant la prime enfance

Agence Science-Presse | Avant l’âge de 3 ans, les enfants oublient facilement parce que leur mémoire fonctionne surtout à court terme. Cette « amnésie infantile » serait due à la fabrication intensive de neurones dans l’hippocampe durant la petite enfance, conclut une étude canadienne menée sur des souris.

L’hippocampe est cette région du cerveau qui joue un rôle central dans l’apprentissage et la mémoire. La formation de neurones dans l’hippocampe aurait pour effet de modifier les circuits du cerveau et d’« effacer » les souvenirs, laissant ainsi plus de place aux nouveaux apprentissages. La mémoire à long terme se développe progressivement jusqu’à l’âge de 7 ans.

Les chercheurs ont modifié le processus de création de neurones chez des souris. Ils ont ainsi stimulé la production de neurones chez les souris plus âgées et l’ont ralentie chez les plus jeunes. Cette manipulation a permis de diminuer la mémoire des souris adultes et d’améliorer celle des plus jeunes. Leurs résultats démontrent que l’intense activité du cerveau serait liée à une plus faible capacité de mémorisation.


Source : Futura-Sciences et Psychomédia

5  juin 2013

Partager

À lire aussi