Le cerveau des bébés réagirait au ton de la voix

Le cerveau des bébés réagirait au ton de la voix

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Le cerveau des bébés serait sensible aux émotions véhiculées par le ton de la voix, avance une récente étude américaine.

Agence Science-Presse | Le cerveau des bébés serait sensible aux émotions véhiculées par le ton de la voix, avance une récente étude américaine.

Des chercheurs ont étudié, à l’aide de l’imagerie par résonnance magnétique fonctionnelle (IRMf), l’activité cérébrale de bébés âgés de 6 à 12 mois. Durant une sieste au laboratoire, les bambins ont été exposés à des conversations dont le ton de voix changeait : joyeux, colérique et neutre.

Les chercheurs ont observé plus d’agitation cérébrale lorsque les échanges étaient exprimés avec colère. De plus, les bébés vivant dans des familles au climat plus conflictuel affichaient une plus grande activité dans les zones du cerveau liées au stress et à la régulation des émotions. Les disputes familiales provoqueraient donc beaucoup de stress chez les tout-petits, estiment les chercheurs. Certaines interventions des parents peuvent toutefois en réduire les effets négatifs.


Source : Association for psychological science

2 avril 2013

Partager

À lire aussi