Alimentation et allaitement: maman ne devrait pas se priver

Alimentation et allaitement: maman ne devrait pas se priver

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Les restrictions alimentaires que les mères qui allaitent s’imposent peuvent parfois les décourager de poursuivre l’allaitement.

21 février 2013 - Les mamans se privent souvent de certains aliments pendant qu’elles allaitent, par crainte d’incommoder leur bébé. Les restrictions alimentaires qu’elles s’imposent peuvent parfois les décourager de poursuivre l’allaitement. Pourtant, s’alimenter pendant cette période n’est pas si compliqué, bien que certaines règles doivent être suivies.

Le café

Même si vous allaitez bébé, vous pouvez consommer avec modération de la caféine sans que cela n’affecte votre enfant. On recommande de ne pas excéder 2 tasses de café par jour durant l’allaitement. N’oubliez pas que le thé, le coca-cola et le chocolat contiennent aussi de la caféine.

Les épices

Vous avez entendu dire que les bébés développent des gaz et deviennent irritables si vous consommez des aliments assaisonnés avec des épices, du citron ou de l’ail? Ces comportements sont pourtant normaux chez les nouveau-nés et il y a peu de chance que cela soit relié à votre nourriture, selon Gina Neill, nutritionniste à la Loyola University Health System. Il se peut cependant que bébé réagisse à un aliment de votre diète, mais cela varie d’un enfant à l’autre.

Le poisson

On recommande aux femmes enceintes et qui allaitent de limiter à 150 g par mois la consommation de certains poissons (thon frais ou surgelé, requin, espadon, marlin et escolier) en raison de leur taux élevé de mercure. Il ne faut toutefois pas mettre de côté tous les poissons. Par exemple, le saumon, riche en oméga-3, contribue au bon développement de la vue et du cerveau de votre bébé. Vous pouvez aussi consommer du thon pâle en conserve, des sardines, de l’omble, de la sole, de l’aiglefin, de la truite, etc. Il est recommandé de consommer 2 portions de poisson par semaine durant l’allaitement.

Certains poissons issus de la pêche sportive en eau douce sont à éviter durant la grossesse et l’allaitement. Consultez le guide du gouvernement du Québec pour en savoir plus.

L’alcool

L’alcool passe autant dans le sang que dans le lait maternel. Toutefois, cela ne vous empêche pas de boire de l’alcool avec modération. Lorsque vous planifiez de consommer modérément de l’alcool, allaitez bébé avant. Vous pouvez aussi attendre de 2 à 3 heures par consommation avant de lui donner le sein. C’est le temps requis pour que l’alcool contenu dans une consommation soit éliminé du sang et du lait.

Le risque d’allergies

L’existence d’un lien entre l’alimentation de la mère qui allaite et le risque que le bébé développe des allergies alimentaires n’a pas été démontrée. Il est donc inutile de retirer les aliments allergènes de votre alimentation (arachides, œufs, noix, fruits de mer, lait, etc.).

 

Isabelle Burgun – Agence Science-Presse

Partager

À lire aussi