Féliciter son enfant: les mots choisis auraient une influence

Féliciter son enfant: les mots choisis auraient une influence

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Féliciter votre enfant pour ses efforts est bien sûr important, mais les mots que vous choisissez le serait tout autant.

15 février 2013- Féliciter votre enfant pour ses efforts est bien sûr important, mais les mots que vous choisissez le seraient tout autant, révèle une étude américaine.

Plutôt que de faire des compliments sur l’enfant (ex. : « Tu es un grand garçon »), utiliser des compliments qui soulignent les bons coups (ex. : « Tu as travaillé fort ») enverrait le message que l’action et l’effort mènent au succès.

Les tout-petits qui voient leurs efforts appréciés par leurs parents développeraient ainsi une attitude positive face à l’effort.

Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont filmé 53 tout-petits dans leurs activités quotidiennes tous les 4 mois, de l’âge de 14 à 38 mois. Ils ont noté le type de compliments que les parents adressaient à leurs enfants.

Cinq ans plus tard, ils ont évalué si ces derniers privilégiaient les défis plutôt que les tâches faciles et s’ils pensaient que l’intelligence et la personnalité pouvaient ou non s’améliorer. Les chercheurs ont aussi regardé leur capacité à élaborer des stratégies gagnantes.

Les chercheurs se sont rendu compte que, généralement, ceux qui ont reçu des compliments ciblés sur leurs actions (ex. : « Tu dessines de mieux en mieux », « Tu t’appliques, c’est bien ») étaient ceux qui préféraient les défis et qui pensaient que les efforts permettent de s’améliorer.

Ils ont aussi remarqué que ce sont plus souvent les petits garçons qui reçoivent ce genre de compliments que les filles. Cela pourrait expliquer pourquoi les garçons adoptent, plus que les filles, une attitude positive face aux défis académiques, soulignent-ils.

 

Isabelle Burgun – Agence Science-Presse

 

Partager

À lire aussi