Nouvelles recommandations: viande, tofu et poisson dès 6 mois

Nouvelles recommandations: viande, tofu et poisson dès 6 mois

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


La viande et le tofu devraient faire partie du menu des bébés dès l’âge de 6 mois.

28 septembre 2012 - La viande, le tofu et le poisson devraient faire partie du menu des bébés et ce, dès l’âge de 6 mois, avance le Groupe de travail conjoint sur l’alimentation du nourrisson de Santé Canada.

L’ajout de ces deux aliments, riches en fer, préviendrait l’anémie résultant du déficit en fer parfois observé au cours des premières années de vie de nombreux bébés, expliquent les experts réunis au sein du groupe.

Avec cette nouvelle recommandation, Santé Canada opère un virage important. En effet, introduire la viande si tôt dans la diète des bébés est une mesure controversée au sein de la communauté médicale. Certains pédiatres soulignent que peu d’études se sont encore penchées sur les conséquences de l’introduction de cet aliment dans la nutrition précoce des bébés. Dans un reportage diffusé à CBC, le pédiatre Jack Newman soulignait d’ailleurs : « Plus tôt on commence la viande, moins l’enfant risque d’être allaité longtemps ».

Le fer : un nutriment important

Le fer hémique
La viande et le poisson renferment du fer hémique qui est mieux absorbé par le corps que le fer que l’on retrouve, par exemple, dans les céréales, les œufs et les légumes verts (fer non hémique).

Afin que les besoins nutritionnels en fer des bébés soient comblés, Santé Canada recommande donc de leur offrir, dès l’âge de 6 mois, des aliments riches en fer au moins deux fois par jour : viande, tofu, mais aussi poisson, légumineuses, œufs et céréales enrichies de fer.

Le fer est essentiel au développement du cerveau du nourrisson. Il assure sa croissance et son développement (cognitif, neurologique, moteur et comportemental).

Bien que la plupart des bébés possèdent des ressources suffisantes en fer jusqu’à l’âge de 6 mois, ces réserves diminuent après ce stade et ne peuvent être renouvelées uniquement par l’allaitement maternel.

Les experts soulignent l’importance de poursuivre l’allaitement maternel, comme source principale de nutriments, lors de l’introduction des premiers aliments. Ils recommandent aussi l’allaitement exclusif jusqu’à 6 mois.

Ce groupe de travail réunit des experts en provenance de différents organismes nationaux : Santé Canada, Société canadienne de pédiatrie, Comité canadien pour l’allaitement et Diététistes du Canada.

 

Isabelle Burgun – Agence Science-Presse

Partager

À lire aussi