Empoisonnement: attention, petites mains curieuses!

Empoisonnement: attention, petites mains curieuses!

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


L’ingestion de médicaments compte pour 67 % des blessures accidentelles chez les enfants.

11 juin 2012 - Au Canada, l’empoisonnement par ingestion de médicaments ou de produits de nettoyage constitue la 4e cause de décès et d’invalidité permanente. Et parmi ces victimes, les enfants, qui sont plus vulnérables aux empoisonnements accidentels.

Les centres antipoison canadiens rapportent 160 000 appels chaque année pour des empoisonnements chez les jeunes, dont la moitié concernent des enfants de moins de 6 ans. L’ingestion de médicaments compte pour 67 % des blessures accidentelles chez les enfants.

Outre les médicaments et les produits de nettoyage, les produits en cause sont les produits de beauté et personnels (déodorant, parfums, etc.), les produits pour la voiture (antigel), les vitamines et autres petits objets divers à portée des petits doigts.

Tous les enfants n’ingèrent pas les produits dangereux. Il arrive souvent qu’ils ouvrent les contenants et s’en renversent sur la peau ou dans les yeux entraînant souvent des blessures et des brûlures importantes.

Vos enfants sont-ils bien protégés?

Un sondage, révélé lors de la récente Semaine nationale SécuriJeunes, montre qu’il existe un grand écart entre les connaissances des parents et ce qu’ils font à la maison pour protéger les enfants des empoisonnements.

Gardez toujours près du téléphone le numéro du Centre antipoison du Québec (1-800-463-5060). En cas de doute, appelez sans tarder.

Ainsi, 98 % des parents d’enfants de moins de 14 ans trouvent important de mettre sous clé les médicaments et les produits de nettoyage. Pourtant, la moitié des parents placent les médicaments dans l’armoire à pharmacie et 64 % d’entre eux mettent les produits dangereux sous l’évier.

Certains parents gardent même les médicaments dans leur sac à main ou à dos (8 %), sur le comptoir de la cuisine (7 %) ou sur leur table de chevet (4 %). Des endroits que les jeunes grimpeurs visitent sans peine.

Les parents québécois seraient ceux qui font le moins attention à l’endroit où ils placent leurs produits de nettoyage dans la maison : seulement 31 % les placent sous clé contre 51 % des Albertains.

Chaque année, 7 enfants de moins de 14 ans meurent des suites d’un empoisonnement et 1 700 jeunes sont hospitalisés, rapportent les hôpitaux canadiens.

Pour prévenir les empoisonnements
  • Privilégiez les médicaments avec des bouchons sécurité-enfants et gardez-les sous clé (dans une petite boîte à outils avec cadenas, par exemple).
  • Rangez les produits de nettoyage et de jardinage (détergent à vaisselle, eau de Javel et pesticides) dans des armoires ou des tiroirs fermés à clé ou munis d’un loquet de sécurité.
  • Gardez tous les médicaments et produits ménagers dans leur contenant d’origine avec les étiquettes les identifiant.
  • Ne comparez JAMAIS les médicaments à des bonbons pour ne pas tenter les enfants.
  • Contactez rapidement le centre antipoison local ou appelez le 911 si vous croyez que votre enfant s’est empoisonné.

 

Isabelle Burgun – Agence Science-Presse

 

Partager

À lire aussi