Pourquoi le lait maternel est bon pour la santé des bébés

Pourquoi le lait maternel est bon pour la santé des bébés

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Les oligosaccharides, des sucres absents des formules commerciales, aideraient à développer des bactéries intestinales bénéfiques.

18 mai 2012 - Des chercheurs américains se sont penchés sur la composition du lait maternel afin de comprendre comment il agissait sur le système immunitaire des bébés et ce qui le distinguait des préparations pour nourrissons.

Ils se sont particulièrement attardés au rôle des oligosaccharides, des sucres du lait qui aideraient à développer des bactéries intestinales bénéfiques et qui ne sont pas présents dans les formules commerciales. Ils ont observé qu’au contact de ces sucres, des bactéries présentes dans les intestins des enfants produisaient des acides gras qui auraient à leur tour des effets bénéfiques sur la flore intestinale.

De plus, ils ont remarqué que la composition bactérienne de l’intestin s’ajustait au fur et à mesure que l’enfant grandissait, renforçant à long terme son système immunitaire.

Les sucres du lait maternel sont facilement assimilables par l’intestin du nourrisson. Ils favorisent le développement de la flore bactérienne tout en diminuant légèrement le pH de l’intestin, ce qui aurait pour effet de réduire les infections.

Le lait maternel, en agissant sur la flore intestinale du nourrisson, a un effet bénéfique sur son système immunitaire et par conséquent, sur les troubles de santé comme l’asthme et les allergies alimentaires.

Pour arriver à ces conclusions, les chercheurs ont dû d’abord isoler les sucres présents dans le lait maternel. Des cultures bactériennes ont par la suite permis de tester en laboratoire l’assimilation de ces sucres par la flore intestinale. En présence des composantes importantes du lait maternel, les bactéries bénéfiques se seraient mieux développées.

 

Agence Science-Presse et Équipe Naître et grandir

Partager

À lire aussi