Faire des casse-têtes initie les enfants aux maths

Faire des casse-têtes initie les enfants aux maths

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Les casse-têtes initient les enfants à des prémisses spatiales et mathématiques qui lui seront utiles à l’école.

24 février 2012 - Avec ses petits doigts potelés, votre enfant tente d’assembler un casse-tête. Encouragez-le à persévérer car les casse-têtes sont très utiles pour apprendre des notions de géométrie!

Les jeunes enfants qui en font régulièrement possèdent en effet de meilleures habiletés de « transformations spatiales », relève une étude américaine. Ces habiletés s’avèrent particulièrement importantes en mathématiques, science et technologie.

« L’enfant apprend des activités de tous les jours. Les casse-têtes l’initient à des prémisses spatiales et mathématiques qui lui seront utiles à l’école, et même après », soutient la chercheuse Susan C. Levine, du Département de psychologie de l’Université de Chicago.

Dès 4 ans et demi, les chercheurs ont relevé le bon développement de ces habiletés chez les jeunes qui y jouent. Ils sont plus doués que les autres à réaliser les tâches où il faut faire pivoter des pièces ou modifier des formes.

Les chercheurs ont suivi 53 enfants durant deux ans, filmant leur interaction avec leur parent entre l’âge de 26 mois et 46 mois.

Les garçons parvenaient à réussir des casse-têtes plus compliqués que les filles à 54 mois. Ils étaient meilleurs aussi pour les transformations spatiales (permutation de pièces).

Les chercheurs ont cependant remarqué que les parents des garçons verbalisaient plus et s’engageaient plus dans cette activité que ceux des filles. La différence d’engagement pourrait résulter de stéréotypes qui associent certaines activités et jeux aux filles.

L’équipe de Sandra Levine mène actuellement une étude pour observer le rôle de l’interaction des parents lors de la réalisation de casse-têtes par les tout-petits.

Selon l’United States National Research Council et la National Science Foundation, il importe de développer les habiletés qui permettent aux enfants d’apprivoiser les sciences, les technologies et les mathématiques (les « STEM »).

La professeure Levine recommande aux parents de jouer aux casse-têtes avec leurs jeunes enfants, en choisissant ceux qui offrent des défis et qu’ils peuvent réussir avec l’aide des parents. Pendant le jeu, ils devraient verbaliser et faire des gestes référant à la dimension spatiale de l’activité (au milieu, dans le coin, etc.). Les parents ne doivent pas oublier de féliciter les enfants de leurs efforts!

 

Isabelle Burgun – Agence Science-Presse

Partager

À lire aussi