Dépression et anxiété: les enfants d'âge préscolaire aussi à risque

Dépression et anxiété: les enfants d'âge préscolaire aussi à risque

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


31 août 2009 – Près de 15 % des enfants âgés de 1 an à 5 ans souffriraient de dépression ou d’anxiété de façon importante, et parfois dès leur première année de vie, selon une étude réalisée au Québec1.

Comment reconnaître un enfant dépressif? Selon les chercheurs, un tempérament difficile à 5 mois serait l’élément prédictif le plus important de la dépression et de l’anxiété chez l’enfant.

La présence d’antécédents de dépression chez la mère est l’autre facteur le plus déterminant. Ainsi, plusieurs mères d’enfants dépressifs ayant participé à l’étude avaient déjà souffert de dépression.

À la lumière de ces résultats, les auteurs de l’étude insistent sur l’importance de mettre de l’avant des mesures préventives auprès des enfants à risque de trouble dépressif ou anxieux. L’objectif est de viser un effet à long terme sur leur bien-être, soutiennent-ils.

Les chercheurs ont suivi 1 758 enfants nés au Québec, sur une période de 5 ans. L’étude a été réalisée conjointement par l’Université de Montréal, l’Université Laval et l’Université McGill.

 

Claudia Morissette – Naitreetgrandir.net

 

1. Côté SM, Boivin M et al. Depression and anxiety symptoms : onset, developmental course and risk factors during early childhood, J Child Psychol Psychiatry. 2009 Jun 10.

Partager

À lire aussi