Grossesse: l'échographie

Grossesse: l'échographie
L’échographie est un moment unique : c’est votre chance de voir bébé pour la première fois!


L’échographie est une technique utilisant les ultrasons pour voir le bébé à l’intérieur du ventre de sa mère. Pour les deux parents, il s’agit d’un moment unique puisqu’ils peuvent enfin faire connaissance avec leur bébé.

L’échographie du premier trimestre

La Société des obstétriciens et gynécologues du Canada recommande de passer une échographie entre la 11e et la 14e semaine de grossesse pour déterminer la date où le bébé a été conçu. Pour y arriver, la personne qui réalise l’échographie mesure la taille du foetus, de l’extrémité du crâne jusqu’au coccyx. Cette longueur dépend directement de l’âge du foetus.

Cette échographie est particulièrement utile si vous ne vous souvenez plus de la date exacte de vos dernières menstruations ou si votre cycle menstruel est irrégulier. En effet, connaître avec précision le moment de la conception permet de déterminer avec plus de certitude la date prévue d’accouchement. Cela pourrait éviter de déclencher inutilement le travail. Cette échographie est toutefois plus exacte si elle est faite entre la 7e et la 12e semaine de grossesse.

L’échographie réalisée entre la 11e et la 14e semaine de grossesse peut aussi vous être proposée afin de mesurer la clarté nucale (l’espace entre la peau du cou et la colonne vertébrale du foetus) et tenter de dépister certaines anomalies. Si le résultat est plus élevé que la normale, cela pourrait vouloir dire que le bébé risque d’être atteint de trisomie 21, d’autres anomalies chromosomiques ou de malformations cardiaques. Pour des résultats plus précis concernant le calcul du risque d’avoir un bébé porteur de trisomie 21, il faut toutefois ajouter à cet examen des prélèvements sanguins. Ils permettront de mesurer la quantité de différentes hormones ou de rechercher de l’ADN foetal. D’autres tests par échographie peuvent être effectués, mais ils sont moins fréquents.

L’échographie du deuxième trimestre

Cette échographie est habituellement suggérée entre la 18e et la 22e semaine de grossesse. Son but premier est de voir la plupart des membres et des organes de votre bébé (coeur, foie, reins, estomac, vessie, cerveau, etc.) pour détecter les anomalies et intervenir au besoin. Il est aussi possible de vérifier :

  • l’âge du bébé;
  • le nombre de bébés;
  • la position du bébé et du placenta;
  • la croissance et le développement en fonction de l’âge du bébé;
  • la longueur du col de l’utérus.
Voulez-vous connaître le sexe?
L’échographie est aussi le moment où l’on peut normalement vous dire, malgré un petit risque d’erreur, si vous attendez un garçon ou une fille. Cependant, en raison de la position du foetus, il est parfois impossible de connaître le sexe du bébé. Si vous souhaitez que le sexe de votre enfant demeure une surprise jusqu’au moment de l’accouchement, mentionnez-le au technicien et au médecin pour éviter qu’ils ne révèlent le secret.

 

L’échographie est-elle sécuritaire?

Au cours de l’échographie, des ultrasons de basse énergie sont dirigés vers le foetus. Chez l’humain, aucun effet négatif à long terme, autant physique que cognitif, n’a été associé à l’échographie. En raison des bénéfices qu’apporte l’échographie, les experts s’entendent donc pour dire que cette technique est sécuritaire dans les conditions suivantes :

  • Elle est utilisée seulement lorsque cela est médicalement nécessaire, comme pour établir l’âge du foetus ou détecter des anomalies potentielles;
  • Le niveau d’énergie des ultrasons est réglé au minimum;
  • Le nombre et la durée des sessions d’échographie sont limités.

L’Association canadienne des radiologistes et la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada mettent toutefois les parents en garde contre l’utilisation de l’échographie dans le seul but de connaître le sexe du bébé ou pour obtenir des photos ou des vidéos du foetus. En effet, ces pratiques augmentent inutilement l’exposition du bébé aux ultrasons. Certaines études, menées autant chez l’homme que chez l’animal, ont indiqué qu’il y aurait un risque théorique que cette énergie ait des effets sur le développement du foetus, peut-on lire dans la déclaration de principes commune des deux regroupements.

D’ailleurs, le Collège des médecins du Québec et l’Ordre des technologues en imagerie médicale, en radio-oncologie et en électrophysiologie médicale du Québec ont publié en 2016 un avis conjoint. Selon cet avis, un médecin doit fournir un soin ou remettre une ordonnance seulement si ceux-ci sont médicalement nécessaires. Par conséquent, les échographies de divertissement ne doivent pas faire l’objet d’une ordonnance sans justification médicale. De plus, les technologues en imagerie médicale ne pourront effectuer de telles échographies puisqu’elles n’auront pas fait l’objet d’une ordonnance médicale.

À retenir

  • L’échographie peut servir à déterminer avec plus de précision la date prévue d’accouchement si elle est faite entre la 7e et la 12e semaine de grossesse.
  • L’échographie permet de détecter certaines anomalies chez le foetus.
  • Les échographies sont sécuritaires si elles sont utilisées uniquement lorsqu’elles sont médicalement nécessaires.

 

Naître et grandir

Révision scientifique : Dre Bi Lan Wo, spécialiste en médecine maternelle et foetale, CHUM
Recherche et rédaction :
Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Septembre 2020

 

Références

Note : Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • ASSOCIATION CANADIENNE DES RADIOLOGISTES. Déclaration de principe commune SOGC/CAR sur l’utilisation non médicale de l’échographie foetale. 2014. www.car.ca
  • COLLÈGE DES MÉDECINS DU QUÉBEC. Échographies foetales de démonstration ou à des fins de divertissement. 2016.
  • DORÉ, Nicole et Danielle LE HÉNAFF. Mieux vivre avec notre enfant de la grossesse à deux ans : guide pratique pour les mères et les pères. Québec, Institut national de santé publique du Québec. www.inspq.qc.ca
  • INTERNATIONAL SOCIETY OF ULTRASOUND IN OBSTETRICS AND GYNECOLOGY. Practice guidelines for performance of the routine mid-trimester fetal ultrasound scan. 2010.
  • SOCIÉTÉ DES OBSTÉTRICIENS ET GYNÉCOLOGUES DU CANADA. Échographie de routine. www.pregnancyinfo.ca
  • SOCIÉTÉ DES OBSTÉTRICIENS ET GYNÉCOLOGUES DU CANADA. N° 375 – Directive clinique sur l’utilisation de l’échographie au premier trimestre. 2019.
  • U.S. FOOD AND DRUG ADMINISTRATION. Avoid Fetal « Keepsake » Images, Heartbeat Monitors. 2014. www.fda.gov
  • WORLD HEALTH ORGANIZATION. Ultrasound for fetal assessment in early pregnancy. 2015. apps.who.int

Partager

À lire aussi