Les tests de grossesse

Les tests de grossesse
Comment fonctionnent les tests de grossesse et à partir de quand les utiliser?

Vous essayez depuis quelque temps de concevoir un enfant ou vos règles sont en retard? Les tests de grossesse en vente dans les pharmacies pourront confirmer si vous êtes bel et bien enceinte. Ils sont généralement fiables, mais ne soyez pas trop pressée d’y avoir recours.



Comment fonctionnent les tests de grossesse?

Lorsque l’embryon s’implante dans la paroi de l’utérus, le placenta se forme. Celui-ci se met alors à produire l’hormone chorionique gonadotrope humaine (HCG), qui est alors présente dans le sang, et aussi dans l’urine, mais en plus petite quantité. Les tests de grossesse peuvent ainsi déterminer si vous êtes enceinte en détectant la présence d’HCG. La production de cette hormone débute généralement environ 6 à 7 jours après la conception. La quantité d’HCG dans le sang augmente alors très rapidement pendant le premier trimestre de la grossesse. La concentration d’hormone double en effet tous les 2 à 3 jours.

À partir de quand puis-je utiliser un test de grossesse?

La plupart des tests d’urine disponibles sur le marché peuvent détecter la grossesse à partir de la journée prévue pour les prochaines menstruations. Si le test est réalisé plus tôt, il est plus difficile de détecter l’HCG, car elle est encore en faible quantité dans l’urine. Certains tests sont cependant plus sensibles que d’autres et prétendent offrir des résultats fiables quelques jours avant la date prévue des règles. Selon les experts, le meilleur moment pour passer un test de grossesse d’urine et obtenir un résultat fiable serait toutefois 1 ou 2 semaines après la date prévue des menstruations.

En raison de la plus forte concentration de l’HCG dans le sang, les tests sanguins prescrits par un médecin détectent habituellement la grossesse plus rapidement que les tests d’urine. Un test sanguin pourra détecter si une femme est enceinte 8 à 10 jours après la fécondation.

Établir la date de la conception avec un test de grossesse?
Certains tests fournissent une estimation du nombre de semaines écoulées depuis la conception (1 à 2 sem., 2 à 3 sem. ou 3 sem. +). Selon des études commanditées par les fabricants de tests de grossesse, la fiabilité de ces prédictions serait comparable à celles qui peuvent être obtenues avec une échographie. Aucune étude indépendante n’a toutefois confirmé ces résultats.

Sont-ils fiables?

Parce qu’elles ont des cycles menstruels irréguliers, 10 à 20 % des femmes ne détecteront pas leur grossesse si elles font le test le premier jour de retard de leurs règles.

Si vous obtenez un résultat positif, il est presque certain que vous êtes enceinte, et ce, peu importe l’intensité des lignes qui apparaissent sur le test. Les seules raisons pour obtenir un résultat faussement positif sont une fausse couche très tôt pendant la grossesse ou la prise de certains médicaments pouvant fausser les résultats. C’est le cas notamment de certains produits utilisés pour traiter l’infertilité.

Les résultats négatifs sont par contre moins fiables. La principale raison pour obtenir un résultat négatif alors que vous êtes réellement enceinte est d’avoir fait le test trop tôt. Le placenta n’aura alors pas eu le temps de produire suffisamment d’HCG pour que cette hormone soit détectée par le test de grossesse.

Si vous obtenez un résultat négatif, mais que vous croyez quand même être enceinte, refaites un autre test quelques jours plus tard. Vérifiez également que le test a bien fonctionné en vous assurant que la bande témoin est affichée. Si ce n’est pas le cas, le test n’est pas valide et vous devrez donc en passer un autre.

Les différents tests de grossesse

Plusieurs tests sont disponibles sur le marché. Dans certains cas, ils consistent tout simplement en une tige absorbante qu’il faut tenir dans le jet d’urine. Dans d’autres cas, il faut d’abord collecter l’urine dans un petit contenant. On trempe ensuite la tige absorbante dans le contenant ou on utilise un compte-gouttes pour déposer l’urine dans une petite cassette.

Le résultat peut apparaître simplement sous la forme de lignes de couleur. D’autres tests vont former un + si vous êtes enceinte. Enfin, certains tests utilisent un affichage numérique pour annoncer le résultat : « Enceinte » ou « Pas enceinte ».

Conseils d’utilisation

Pour augmenter les chances d’avoir un résultat fiable, voici quelques conseils.

  • La concentration d’HCG est plus élevée dans l’urine du matin. Pour augmenter la sensibilité du test, il est donc conseillé de faire le test à votre lever.
  • Attendez le temps recommandé par le fabricant pour interpréter le résultat. Dans la plupart des cas, il est suggéré de patienter environ 2 minutes. Selon certains experts, un délai de 10 minutes donnerait des résultats plus précis.
  • Si vous avez un cycle irrégulier, comptez 36 jours après vos dernières menstruations avant de passer un test de grossesse. Vous pouvez aussi passer un test 3 à 4 semaines après une relation sexuelle non protégée.
Avez-vous bien suivi les instructions?
Assurez-vous de toujours bien lire les instructions. Selon certains experts, les instructions accompagnant les tests de grossesse ne sont pas toujours faciles à comprendre. Environ 1 femme sur 4 aurait de la difficulté à interpréter les tests de grossesse avec des lignes de couleur. Les tests numériques comporteraient moins de risque d’erreur d’interprétation, mais ils coûtent plus cher.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Diane Bigras-Lacoste, B. Sc., infirmière, Collège de Maisonneuve
Recherche et rédaction :
Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Juin 2016

 

Photo : iStock.com/ilkafranz_com

 

Références

Note : Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • GNOTH, C. et S. JOHNSON. « Strips of Hope : Accuracy of Home Pregnancy Tests and New Developments », Geburtshilfe Frauenheilkd, vol. 74, nO 7, juillet 2014, p. 661–669.
  • JOHNSON, S. et S. GODBERT. « Comparison of home pregnancy test with weeks estimator and ultrasound crown rump measurement to predict delivery date », Fertility and Sterility, vol. 100 (3 Suppl.), 2013, p. S330.
  • LADEWIG et autres. Soins infirmiers en périnatalité. 4e éd., Québec, Éditions du Renouveau pédagogique, 2010.
  • LOWDERMILK, Perry et autres. Maternity & Women’s health Care. Mosby, St. Louis, 2012.
  • MAYO CLINIC. Home pregnancy tests : Can you trust the results? www.mayoclinic.org
  • NHS CHOICES. Doing a pregnancy test. www.nhs.uk
  • NHS CHOICES. How accurate are home pregnancy tests? www.nhs.uk
  • OFFICE OF WOMEN’S HEALTH. Pregnancy tests. www.womenshealth.gov
  • U.S. FOOD AND DRUG ADMINISTRATION. Pregnancy. www.fda.gov
  • U.S. NATIONAL LIBRARY OF MEDICINE. Pregnancy test. Medline Plus. www.nlm.nih.gov
  • WILCOX, A.J. « Time of Implantation of the Conceptus and Loss of Pregnancy », New England Journal of Medicine, vol. 340, 1999, p. 1796-1799.

À lire aussi