Grossesse: produits chimiques et radiographies

Grossesse: produits chimiques et radiographies
Des conseils sur les chasse-moustiques, les produits nettoyants, les peintures et décapants et les radiographies.


Produits nettoyants

Les produits nettoyants que vous utilisez au quotidien (ex. : savon à vaisselle, détersifs pour les vêtements, nettoyants à vitres ou tout usage) sont sans danger pour vous pendant votre grossesse. Par ailleurs, les produits corrosifs (ex. : eau de Javel ou nettoyants pour le four) pourraient irriter, voire brûler, vos voies respiratoires. Toutefois, si vous n’en respirez qu’en faibles concentrations, cela ne nuira pas à votre bébé.

Les nettoyants pour les gros travaux ainsi que les désodorisants et les assainisseurs d’air avec solvants renferment des substances toxiques. Celles-ci peuvent rester dans l’air jusqu’à plusieurs heures après leur utilisation. Vous devriez donc les éviter, à moins que leur usage ne soit vraiment nécessaire.

Peintures et décapants

En général, les peintures que l’on utilise à l’intérieur sont au latex. Ces peintures à base d’eau sont sans danger pour les femmes enceintes, à condition de ne pas vous y exposer trop souvent. À l’opposé, évitez les peintures à l’huile, car elles renferment des produits toxiques pour le foetus. Passer quelques heures dans une pièce fraîchement repeinte comporte toutefois peu de risque pour le foetus, particulièrement si la pièce a été bien aérée.

De même, évitez les projets de décapage pendant votre grossesse. Que vous utilisiez la technique du sablage ou un décapant, décaper pourrait vous exposer à de vieilles peintures qui renferment du plomb ou aux produits toxiques que l’on retrouve dans les décapants.

Chasse-moustiques

La présence de moustiques ne requiert pas toujours l’utilisation de chasse-moustiques. Parfois, porter des vêtements longs suffit pour vous protéger des piqûres.

Cependant, si vos vêtements ne suffisent pas et que vous voulez une meilleure protection contre les moustiques et les tiques, choisissez de préférence un chasse-moustiques qui contient du DEET ou de l’icaridine. Vous pouvez aussi opter pour un produit à base d’huile de soya. Par contre, il ne vous protégera pas contre les piqûres de tiques.

Le chasse-moustiques que vous choisissez devrait contenir un maximum de 30 % de DEET, de 20 % d’icaridine ou de 2 % d’huile de soya. Respectez bien la durée de protection indiquée sur l’étiquette du produit.

À ce jour, on peut affirmer que la femme enceinte ne nuit pas à la santé du foetus en utilisant l’un de ces chasse-moustiques. Mieux vaut malgré tout essayer de minimiser votre exposition à ces produits. Pour y parvenir, mettez le chasse-moustiques sur vos vêtements au lieu de l’appliquer sur votre peau. Vous pouvez aussi appliquer le produit uniquement sur les parties de votre corps qui sont exposées aux moustiques ou aux tiques. Assurez-vous cependant de bien vous laver lorsque vous rentrez afin d’enlever les résidus de produit qui restent sur votre peau.

Pour sa part, l’huile de citronnelle n’est pas un produit recommandé aux femmes enceintes. Puisque son effet est de courte durée (une demi-heure environ), vous devez en appliquer plus souvent, augmentant ainsi votre exposition à ce produit.

Par ailleurs, on ne sait toujours pas si l’huile de citronnelle est sans danger pendant la grossesse. En effet, plusieurs produits contenant de la citronnelle renferment également des produits que vous devriez éviter tant que vous êtes enceinte, comme l’eucalyptus, le camphre et d’autres huiles essentielles.

Radiographies

Mieux vaut éviter les radiographies pendant la grossesse. Cependant, cet examen peut parfois s’avérer nécessaire. Avertissez donc votre médecin ou votre dentiste si vous êtes enceinte ou si vous pensez l’être. Il évaluera si les avantages d’une radiographie sont supérieurs aux risques. Il pourrait toutefois préférer, si c’est possible, retarder la radiographie ou la remplacer par d’autres tests, éliminant ainsi les risques liés aux rayons X pour vous et votre foetus.

Si votre médecin ou votre dentiste juge que, malgré votre grossesse, il vaut mieux que vous passiez une radiographie, informez le technicien médical que vous êtes enceinte au moment de l’examen. Ainsi, il pourra prendre toutes les précautions nécessaires (ex. : utilisation du tablier de plomb).

Si vous avez subi des radiographies avant de savoir que vous étiez enceinte, informez-en votre professionnel de la santé au moment de votre premier suivi de grossesse.

Pour savoir si d’autres produits devraient être évités pendant la grossesse, consultez notre fiche Les soins pour le corps durant la grossesse.

 

Naitre et grandir.com

Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Janvier 2014

 

Références

Note : les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • DORÉ, Nicole et Danielle LE HÉNAFF. Mieux vivre avec notre enfant de la grossesse à deux ans, Guide pratique pour les mères et les pères. Institut national de santé publique du Québec, Québec. www.inspq.qc.ca.

 

À lire aussi