Apprendre à affronter les échecs

Apprendre à affronter les échecs
L’échec fait partie de l’apprentissage. Comment aider un enfant à y faire face?

L’échec fait partie de l’apprentissage. À travers les difficultés et les échecs, l’enfant bâtit son estime de soi. Il est important de l’inciter à persévérer et de lui rappeler qu’une défaite est une étape dans son évolution, et non un jugement de sa valeur.

Comment favoriser la persévérance?

Il est important d’inciter un enfant qui est confronté à l’échec à ne pas abandonner et à essayer de nouveau. Voici comment vous pouvez aider votre enfant à bâtir sa confiance en soi lorsqu’il vit un échec :

  • Restez positif et honnête dans vos encouragements. Sans nier les faiblesses de votre enfant, faites-lui remarquer ses forces afin de lui donner confiance. Rappelez-lui ses réussites passées afin de l’aider à persévérer;
  • Fixez-lui des objectifs réalistes. Votre enfant a besoin de défis pour avancer, mais ces défis doivent être à la hauteur de ses capacités. Des attentes trop hautes à son égard pourraient au contraire le décourager. Rappelez-vous que chaque enfant est différent. Respectez donc le rythme d’apprentissage de votre enfant et tenez compte de ses forces et ses limites;
  • Félicitez-le pour ses efforts. Il est important de valoriser le travail de votre enfant et le résultat de ses efforts. Par exemple, vous pouvez lui dire « Bravo, tu as fait du progrès! » ou « Tu as bien travaillé, tu as de quoi être fier » plutôt que « Tu es très bon » ou « Tu es si intelligent! ». Il apprendra ainsi qu’il a un pouvoir sur les choses et qu’il peut s’améliorer;
  • Avancez avec lui à petits pas. Si votre enfant a des difficultés, vous pouvez l’aider à diviser un gros objectif en plus petits objectifs ou en étapes. Ainsi, il sera encouragé en constatant ses progrès d’une étape à l’autre et il se sentira davantage en confiance devant d’autres défis du même ordre;
  • Aidez-le à trouver des solutions. Suggérez-lui d’autres façons de faire les choses. Aidez-le à se poser les bonnes questions pour qu’il trouve la méthode qui lui convient le mieux et pour déterminer ce qu’il peut faire pour mieux réussir la prochaine fois;
  • Ne surprotégez pas votre enfant. Il est tentant de protéger son enfant des obstacles qu’il rencontre en faisant les choses à sa place pour lui faciliter la vie. Pourtant, si vous faites tout pour lui, il finira par croire qu’il est incapable de surmonter les difficultés lui-même. À long terme, il pourrait perdre toute envie de faire des efforts. Pour mieux le soutenir devant une difficulté, essayez plutôt de l’amener à identifier ses faiblesses et ses erreurs;
  • Ne vous moquez pas de ses difficultés. Montrez-vous plutôt empathique et laissez votre enfant exprimer ses émotions devant la défaite ou les obstacles à franchir. Restez calme et patient devant ses échecs;
  • Donnez l’exemple. Un enfant imite les adultes, et particulièrement ses parents. Si vous réagissez mal devant un échec ou si vous abandonnez dès le premier essai raté, votre enfant en déduira qu’il est inutile de persévérer.

L’échec scolaire : trouver la cause

Si vous constatez que votre enfant éprouve des difficultés persistantes dans son parcours scolaire, informez-vous sur son comportement à l’école. Il est important de découvrir la source de ses difficultés pour lui apporter l’aide nécessaire.

  • A-t-il des problèmes de concentration, d’ouïe ou de vue? Consultez un médecin ou un optométriste si vous avez des doutes.
  • Est-il préoccupé par un événement récent?
  • A-t-il du mal à s’adapter à un changement?
  • Est-ce que son environnement et le contexte familial sont favorables à l’étude?
  • A-t-il tendance à se comparer aux autres élèves ou se sent-il jugé?
  • A-t-il l’air triste ou est-il plus émotif que d’habitude?

Discutez avec votre enfant, mais aussi avec son enseignant(e). Travaillez ensemble à trouver la meilleure solution pour lui. Il est important d’intervenir avant que votre enfant prenne trop de retard.

 

Naitre et grandir.com

     Révision : Solène Bourque, psychoéducatrice
     Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
     Janvier 2016

 

Ressources et références

Note : les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • ABOUTKIDSHEALTH. Auto-efficacité. Comment l’inculquer à l’enfant. 2014. www.aboutkidshealth.ca
  • Béliveau, Marie-Claude. J’ai mal à l’école. Troubles affectifs et difficultés scolaires, Éditions du CHU Sainte-Justine, 2002.
  • Duclos, Germain et autres. Besoins et défis des enfants. Vivre en harmonie avec les enfants de 6 à 12 ans. Éditions Enfants Québec, 2009.
  • Laporte, Danielle. L’estime de soi des 6-12 ans. Éditions du CHU Sainte-Justine, 2004.
  • MASCRET, Damien. Le Figaro. Savoir réagir aux échecs d’un enfant. 2012. sante.lefigaro.fr
  • Mazelin-Salvi, Flavia. Psychologies. Pourquoi tant de pression. 2009. www.psychologies.com
  • RIGON, Emmanuelle. NotreFamille.com. Pourquoi ont-ils peur de se tromper? 2013. www.vosquestionsdeparents.fr
  • Sandront, Anne. L’Avenir. Comment réagir face à l’échec de son enfant? 2014. www.lavenir.net

À lire aussi