7 à 8 ans: le développement intellectuel

7 à 8 ans: le développement intellectuel
Qu’est-ce qui se passe dans la tête de votre enfant à mesure qu’il grandit? Suivez les étapes de son développement intellectuel de 7 à 8 ans.

Le développement intellectuel désigne la capacité de l’enfant à penser de façon abstraite et créative, à apprendre, à être attentif, à résoudre des problèmes et à exercer son jugement.

À cet âge :

Le langage

  • il connaît plus de 6 000 mots et continue d’en apprendre chaque jour, à l’école comme à la maison;
  • il forme des phrases plus complexes et utilise la plupart du temps les bons temps de verbes (passé, présent et futur);
  • il comprend bien la notion des homophones (« ça » et « sa » ou « c’est », « s’est », « sait »), c’est-à-dire que plusieurs mots peuvent se prononcer de la même façon tout en s’écrivant différemment;
  • il maîtrise mieux la notion de syllabes, dans l’association qu’il fait entre l’oral et l’écrit (« ai », « an », « em », « on », « ou », etc.).
Rappelez-vous que les enfants ne se développent pas tous au même rythme dans tous les domaines. L’information sur ce site web est conçue pour être générale. Si le développement de votre enfant vous préoccupe, le mieux est de consulter un médecin.

Les capacités de raisonnement

  • il lit couramment et il comprend la logique d’un récit;
  • il est capable d’anticiper des scénarios avec justesse pour imaginer ce qui pourrait survenir dans une histoire;
  • il dessine des personnages ou des objets « en transparence », c’est-à-dire qu’on voit au travers des murs d’une maison, par exemple;
  • il est capable de résoudre des problèmes mathématiques simples, comme des additions et des soustractions. De plus, il connaît le principe de la réversibilité (2+3 = 5, 5-3 = 2, par exemple);
  • il comprend bien les liens de cause à effet entre un geste posé et l’impact qu’il peut avoir, dans son quotidien de même que dans les expériences scientifiques.

Peu à peu, il commence à :

Le langage

  • raconter des histoires au passé, au présent ou au futur en conjuguant bien les verbes et en respectant la chronologie des événements (« Hier, je suis allé au cinéma avec maman; aujourd’hui, je joue à la maison avec mon frère et ma soeur et demain, j’irai à l’école. »);
  • développer son intérêt pour de nouveaux mots et même à en inventer, pour le plaisir, à partir de mots connus (un rhinoféroce, par exemple);
  • aimer raconter des blagues.

Les capacités de raisonnement

  • élaborer dans sa tête des objets avant de les créer (un avion en blocs de construction, par exemple). Il est capable de suivre un plan;
  • faire des additions et soustractions avec des chiffres plus grands;
  • comprendre les stratégies de tours de magie et de jeux de cartes;
  • préciser sa compréhension de l’argent, par exemple que 3 pièces de 0,25 $ valent moins que 1 dollar.

Comment l’aider à progresser?

Votre enfant est unique et il se développe à son propre rythme. Il a ses forces et ses points à améliorer dont il est de plus en plus conscient. Vous pouvez favoriser son développement intellectuel dans votre quotidien par ces gestes simples :

Lorsque vous l’encouragez à planifier un moment de lecture chaque jour, seul ou avec vous,
 
votre enfant développe ses habiletés de lecture et son intérêt pour les livres.
Lorsque vous regardez avec lui des livres documentaires (sur les animaux, les moyens de transport, les pays, etc.),
 
votre enfant enrichit son vocabulaire et développe sa curiosité.
Lorsque vous lui demandez de calculer les sous qu’il a dans sa tirelire en fonction d’un achat qu’il souhaite faire,
 
votre enfant comprend le sens et la valeur de l’argent.
Lorsque vous jouez aux cartes ou à un jeu de société avec lui,
 
votre enfant développe sa capacité de raisonnement et de stratégie.
Lorsque vous l’invitez à créer des objets avec des blocs ou tout autre jeu de construction,
 
votre enfant développe sa capacité d’abstraction, c’est-à-dire d’imaginer un objet qui n’est pas encore construit.
Lorsque vous discutez avec votre enfant,
 
vous lui permettez de raconter les événements de son quotidien tout en l’aidant à se remémorer les détails de chacun.

 

Naitre et grandir.com

Recherche et rédaction : Solène Bourque, psychoéducatrice
Adaptation web : Équipe Naître et grandir
Janvier 2016

 

Ressources et références

Note : les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • BOUCHARD, Caroline et Nathalie FRÉCHETTE. Le développement global de l’enfant de 6 à 12 ans en contextes éducatifs. Presses de l’Université du Québec, collection « Éducation à la petite enfance », 2010, 580 p.
  • DAVIAULT, Diane. L’émergence et le développement du langage chez l’enfant. Chenelière Éducation, 2011, 256 p.
  • DUCLOS, Germain et autres. Besoins et défis des enfants. Vivre en harmonie avec les enfants de 6 à 12 ans. Éditions Enfants Québec, 2009, 319 p.
  • DUGAS, Claude et Mathieu POINT. Portrait du développement moteur et de l’activité physique au Québec chez les enfants de 0 à 9 ans. 2012. oraprdnt.uqtr.uquebec.ca
  • FERLAND, Francine. Le développement de l’enfant au quotidien. De 6 à 12 ans. Éditions du CHU Sainte-Justine, « Collection du CHU Sainte-Justine pour les parents », 2014, 178 p.
  • GOUVERNEMENT DU QUÉBEC. Ministère de l’Éducation, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Progression des apprentissages au primaire. 2013. www1.mels.gouv.qc.ca
  • LE CERVEAU À TOUS LES NIVEAUX! Le développement cognitif selon Piaget. lecerveau.mcgill.ca
  • PAPALIA, Diane E. et autres. Psychologie du développement de l’enfant. 7e édition, Chenelière McGraw-Hill, 2010, 498 p.
  • PORTAIL ENFANCE ET FAMILLE. Étapes du développement. www.portailenfance.ca
  • SERVICE DE PSYCHOLOGIE SCOLAIRE. Développement de l’enfant. Enfant de 6 à 11 ans. Lausanne. www.lausanne.ch
  • VAN OPSTAL FULCO, Nathalie. Lueur. L’enfant de 6-12 ans. lecerveau.mcgill.ca

À lire aussi