6 à 7 ans: la motricité fine

6 à 7 ans: la motricité fine
Les mouvements de votre enfant se précisent à mesure qu’il grandit. Suivez les étapes du développement de sa motricité fine entre 6 et 7 ans.

Le développement de la motricité fine signifie que l’enfant utilise certains petits muscles des doigts et des mains pour faire des mouvements précis afin de prendre et de manipuler de petits objets. Il apprend aussi à utiliser ses deux mains en même temps pour effectuer des tâches manuelles.

À cet âge :

  • votre enfant est capable de reproduire la plupart des lettres de l’alphabet, en suivant des lignes. Il se peut toutefois qu’il forme certaines lettres à l’envers;
  • les dessins de ses personnages sont précis, il y ajoute beaucoup de détails et respecte davantage les proportions : maman et papa sont plus grands que les enfants, le chien est plus petit que l’enfant, la maison est plus haute que tous les personnages, etc.
  • il positionne ses doigts sur les ciseaux de façon à en faciliter l’utilisation et il peut découper plusieurs formes en suivant des lignes de contour;
  • il est capable de reproduire des pliages plus complexes, en suivant un modèle;
  • lorsqu’il attache ses souliers, il peut faire des boucles avec le soutien d’un adulte qui lui rappellera les étapes à suivre.
Rappelez-vous que les enfants ne se développent pas tous au même rythme dans tous les domaines. L’information sur ce site web est conçue pour être générale. Si le développement de votre enfant vous préoccupe, le mieux est de consulter un médecin.

Peu à peu, il commence à :

  • dessiner avec plus de réalisme. On peut reconnaître des personnes, des animaux, des endroits et des objets familiers par les caractéristiques qu’il détaille;
  • écrire spontanément. Par exemple, il développe son intérêt pour écrire des cartes de vœux et des petits mots aux gens qui lui sont chers;
  • manipuler de petits objets avec le bout des doigts sans les échapper;
  • utiliser son couteau et sa fourchette en même temps, pour découper sa nourriture;
  • plier des vêtements de façon adéquate.

Comment l’aider à progresser?

Votre enfant est unique et il se développe à son propre rythme. Il a ses forces et ses points à améliorer dont il est de plus en plus conscient. Vous pouvez favoriser le développement de sa motricité fine dans votre quotidien par ces gestes simples :

Lorsqu’il fait des bricolages, dessine ou écrit une carte,
 
votre enfant précise sa coordination main-œil et améliore son utilisation des crayons, des pinceaux ou des ciseaux.
Lorsque vous lui procurez des souliers avec lacets plutôt qu’avec des velcros et vous lui montrez comment lacer ses chaussures,
 
votre enfant développe la précision de ses mouvements et acquiert la fierté de pouvoir porter des chaussures « de grand ».». Les souliers avec lacets lui donne de nombreuses occasions tous les jours de pratiquer les mouvements fins de ses doigts.
Lorsque vous comparez l’écriture de ses devoirs actuels avec celle des devoirs précédents,
 
votre enfant développe la fierté de voir ses progrès en écriture.
Lorsque vous lui demandez de vous aider à écrire une liste de courses à faire,
 
votre enfant développe sa capacité à utiliser le crayon au quotidien. Il comprend aussi à quoi l’écriture peut être utile dans le quotidien.
Lorsque vous lui permettez de couper lui-même ses aliments dans son assiette,
 
votre enfant développe la précision de ses mouvements et sa coordination motrice. Il apprend à utiliser ses deux mains pour effectuer une tâche.
Lorsque vous lui offrez une tirelire dans laquelle il peut mettre des sous,
 
votre enfant améliore sa manipulation de petits objets et comprend également la notion d’économie d’argent.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Sonya Côté et Andreia R. Malisia, ergothérapeutes
Recherche et rédaction :
Solène Bourque, psychoéducatrice
Mise à jour : juin 2016

 

Ressources et références

Note : les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • BOUCHARD, Caroline et Nathalie FRÉCHETTE. Le développement global de l’enfant de 6 à 12 ans en contextes éducatifs. Presses de l’Université du Québec, collection « Éducation à la petite enfance », 2010, 580 p.
  • DUCLOS, Germain et autres. Besoins et défis des enfants. Vivre en harmonie avec les enfants de 6 à 12 ans. Éditions Enfants Québec, 2009, 319 p.
  • DUGAS, Claude et Mathieu POINT. Portrait du développement moteur et de l’activité physique au Québec chez les enfants de 0 à 9 ans. 2012. oraprdnt.uqtr.uquebec.ca
  • FERLAND, Francine. Le développement de l’enfant au quotidien. De 6 à 12 ans. Éditions du CHU Sainte-Justine, « Collection du CHU Sainte-Justine pour les parents », 2014, 178 p.
  • GOUVERNEMENT DU QUÉBEC. Ministère de l’Éducation, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Progression des apprentissages au primaire. 2013. www1.mels.gouv.qc.ca
  • LE CERVEAU À TOUS LES NIVEAUX! Le développement cognitif selon Piaget. lecerveau.mcgill.ca
  • PAPALIA, Diane E. et autres. Psychologie du développement de l’enfant. 7e édition, Chenelière McGraw-Hill, 2010, 498 p.
  • PORTAIL ENFANCE ET FAMILLE. Étapes du développement. www.portailenfance.ca
  • SERVICE DE PSYCHOLOGIE SCOLAIRE. Développement de l’enfant. Enfant de 6 à 11 ans. Lausanne. www.lausanne.ch
  • VAN OPSTAL FULCO, Nathalie. Lueur. L’enfant de 6-12 ans. lecerveau.mcgill.ca

À lire aussi