Les gros mots chez l'enfant

Les gros mots chez l'enfant
Ignorer, expliquer ou réprimander : comment réagir lorsqu’un enfant dit un gros mot?


Lorsqu’un enfant commence à explorer le langage, habituellement entre 2 et 3 ans, il prend plaisir à répéter les mots qu’il entend. Les gros mots ne font pas exception.

Pourquoi un enfant dit-il de gros mots?

Comme les enfants apprennent par imitation, un tout-petit peut répéter les gros mots qu’il entend à la maison, à la garderie ou au parc. Il est probable qu’il ne comprenne pas le sens et la portée des gros mots qu’il utilise. En fait, il ne voit que la réaction qu’ils provoquent.

Un enfant observe d’ailleurs les réactions de son entourage à ses gestes et à ses paroles. Pour cette raison, il risque d’employer davantage certains mots s’il constate qu’il provoque une réaction en les disant. Il pourrait donc continuer à dire de gros mots, même si on lui a clairement dit que c’était inacceptable, car il est à l’âge où il aime bien attirer l’attention.

La répétition de gros mots pourrait aussi être due à la faible capacité d’autocontrôle des tout-petits. En effet, un enfant peut continuer à les dire malgré les interventions des adultes de son entourage, car la pulsion qu’il ressent est plus forte que sa capacité à se retenir. Il est aussi possible que l’utilisation de gros mots soit pour un enfant une façon de verbaliser sa colère.

Comment réagir lorsque votre enfant dit de gros mots?

  • N’ayez pas l’air choqué lorsqu’il dit de gros mots. Votre enfant ne connaît probablement pas le sens des mots qu’il utilise. Il est toutefois important de ne pas faire comme si vous ne l’aviez pas entendu.
  • Dites-lui calmement qu’il ne doit pas dire de gros mots, par exemple : « Ceci n’est pas un mot respectueux. J’aimerais que tu trouves un autre mot à dire à la place de celui-ci. »
  • Donnez l’exemple et faites preuve de cohérence en n’utilisant pas vous-même de mauvais mots. Votre enfant apprend ce qui se dit et ce qui ne se dit pas en fonction du langage des adultes de son entourage.
  • Incitez votre enfant à parler de ses émotions. Vous pouvez l’y aider en lui conseillant des mots acceptables, qu’il peut utiliser quand il est en colère ou frustré. Vous pouvez, avec lui, trouver des mots rigolos qui pourraient remplacer les gros mots.
  • Évitez de rire même s’il peut être comique d’entendre votre tout-petit jurer pour la première fois, car cette réaction pourrait l’encourager à recommencer.

Quand consulter?

Si votre enfant jure régulièrement malgré vos interventions et que cela nuit à ses relations avec les enfants et les adultes de son entourage, il est possible que ce comportement soit le signe d’autres difficultés. Dans ce cas, il est souhaitable de consulter un professionnel de la santé pour qu’il vous oriente vers les services familiaux appropriés dans votre secteur. Les professionnels de ces services pourront alors vous soutenir afin d’aider votre enfant à arrêter d’employer de gros mots.

 

À retenir

  • Les enfants explorent les gros mots pour faire réagir leur entourage.
  • Il est important de dire à votre tout-petit quels sont les mots acceptables et ceux qui ne le sont pas.
  • En évitant vous-même de dire de gros mots, vous aidez votre enfant à utiliser les bons mots pour s’exprimer.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Solène Bourque, psychoéducatrice
Rédaction et révision : Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Juillet 2018

 

Photo : iStock.com/LiciaR

 

Ressources et références

  • RACINE, Brigitte. Le respect, une valeur pour la vie. Montréal, Éditions du CHU Sainte-Justine, 2016, 236 p.

Pour les enfants

  • DOLTO, Catherine. Les gros mots. Paris, Éditions Gallimard jeunesse, 2007, 28 p. (dès 2 ans)

À lire aussi