4 à 5 ans: développement affectif

4 à 5 ans: développement affectif
Le développement affectif de l’enfant de 4 à 5 ans. Suivez pas à pas toutes les étapes du développement de votre enfant.

Développement affectif

Le développement affectif permet à l’enfant de comprendre et d’exprimer les émotions qu’il ressent à mesure qu’il grandit.

À cet âge :

  • il joue à faire semblant pour mieux maîtriser les expériences qui le frustrent ou l’effraient;
  • il a une bonne estime de soi, une bonne image de lui-même et est fier de ses réussites;
  • il se conforme plus souvent aux demandes de ses parents, surtout lorsqu’il est question de limites;
  • il arrive à exprimer son agressivité et ses frustrations verbalement plutôt que physiquement;
  • il se concentre et s’occupe seul pendant 20 à 30 minutes;
  • il multiplie les interactions avec les autres enfants et est capable d’agir « avec » les autres afin de poursuivre un but commun;
Rappelez-vous que les enfants ne se développent pas tous au même rythme dans tous les domaines. L’information sur ce site web est conçue pour être générale. Si le développement de votre enfant vous préoccupe, le mieux est de consulter son médecin.
  • il persévère plus longtemps devant une tâche difficile;
  • il est moins égocentrique et envisage peu à peu les choses comme étant « extérieures » à lui.

Dans les prochains mois, il commencera à :

  • se montrer désireux de prendre part aux tâches de la maison;
  • se remettre en question, réfléchir et verbaliser ses gestes, par exemple en disant « ce que j’ai dit n’était pas gentil »;
  • ressentir des émotions positives ou négatives envers une autre personne et comprendre ces émotions;
  • faire de plus en plus de compromis;
  • faire la distinction entre la réalité et l’imaginaire;
  • se montrer plus intéressé à prendre soin de lui, par exemple en nettoyant sa chambre, en allant seul à la toilette et en prenant seul son bain.

Comment l’aider à progresser?

Votre enfant a une personnalité unique qui se développera à son propre rythme. Mais vous pouvez contribuer à favoriser ce développement en mettant en pratique l’approche parentale Réconforter, jouer et enseigner. Cette approche a été conçue pour s’intégrer facilement à votre routine quotidienne. Adapté à l’âge actuel de votre enfant, le tableau ci-dessous vous donne des exemples de petits gestes bénéfiques à son développement affectif.

Réconforter
Lorsque vous l’encadrez et nommez les choses qui peuvent rendre son expérience négative,
 
votre enfant vit moins de stress et se sent aimé et soutenu.
Lorsque vous lui donnez l’occasion d’exploiter ses forces et ses talents,
 
votre enfant apprend à se sentir compétent dans divers domaines, par exemple les sports, la musique ou le dessin.
Jouer
Lorsque vous mettez des crayons, du papier et des marqueurs à sa disposition et que vous l’encouragez à dessiner et à expliquer ses dessins,
 
votre enfant utilise sa créativité pour exprimer ses émotions et parler des sentiments que suscitent en lui certains événements.
Lorsque vous créez une scène où il peut simuler des situations et des émotions en jouant des personnages ou en utilisant des marionnettes,
 
votre enfant nomme ses émotions et en parle en faisant preuve d’imagination.
Enseigner
Lorsque vous lui montrez et lui enseignez comment gérer ses émotions et ses sentiments,
 
votre enfant apprend à exprimer sa colère et sa frustration en toute sécurité.
Lorsque vous le soutenez lorsqu’il veut essayer de nouvelles choses ou prendre des risques dans certaines situations sociales,
 
votre enfant apprend qu’il est permis de vouloir essayer de nouvelles choses et qu’on peut réussir.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Stéphanie Duval, professeure en éducation préscolaire à l’Université du Québec à Chicoutimi
Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Décembre 2015

 

Photo : iStock.com/nicolesy

À lire aussi