3 à 4 ans: développement social

3 à 4 ans: développement social
Le développement social de l’enfant de 3 à 4 ans. Suivez pas à pas toutes les étapes du développement de votre enfant.

Développement social

Le développement social désigne la capacité à construire des relations harmonieuses et positives avec les autres. Cela signifie de communiquer ses émotions de façon socialement acceptable, de tenir compte du point de vue des autres avant d’agir, de résoudre des conflits, de coopérer et de participer à la vie de groupe. Ces habiletés ne sont pas présentes dès la naissance. Leur apprentissage commence toutefois très tôt au contact des gens que l’enfant côtoie.

À cet âge :

  • l’enfant aime jouer avec d’autres enfants et socialiser, mais ses relations restent marquées par son côté égocentrique;
  • il parvient peu à peu à partager et à coopérer;
Rappelez-vous que les enfants ne se développent pas tous au même rythme dans tous les domaines. L’information sur ce site web est conçue pour être générale. Si le développement de votre enfant vous préoccupe, le mieux est de consulter son médecin.
  • il salue les adultes qu’il connaît et dit « s’il vous plaît » et « merci »;
  • il s’amuse à faire semblant en inventant des situations plus complexes, par exemple un conflit avec ses parents, ce qui lui permet d’extérioriser ses émotions;
  • il aime parler et tenir des conversations, car son langage se développe de plus en plus.

Au cours des prochains mois, il commencera à :

s’investir davantage dans des interactions avec les autres enfants et prendre part à des jeux de groupe comme « Trois fois passera » et la chaise musicale;

  • se conformer plus souvent aux demandes de ses parents;
  • chercher l’approbation des adultes.

Comment l’aider à progresser?

Votre enfant a une personnalité unique qui se développera à son propre rythme. Mais vous pouvez contribuer à favoriser ce développement en mettant en pratique l’approche parentale Réconforter, jouer et enseigner. Cette approche a été conçue pour s’intégrer facilement à votre routine quotidienne. Adapté à l’âge actuel de votre enfant, le tableau ci-dessous vous donne des exemples de petits gestes bénéfiques à son développement social.

Réconforter
Lorsque vous confiez à votre enfant une responsabilité particulière, comme arroser le jardin,
 
votre enfant sent qu’il joue un rôle spécial et important au sein de la famille.
Lorsque vous restez disponible pour votre enfant afin de lui parler et de l’écouter lorsqu’il en a besoin,
 
votre enfant sait que vous vous intéressez à ses activités et se sent en sécurité.
Lorsque vous soulignez les bons coups de votre enfant,
 
votre enfant est encouragé à faire plus de choses par lui-même.
Jouer
Lorsque vous donnez à votre enfant l’occasion de jouer avec d’autres enfants d’âge préscolaire,
 
votre enfant développe sa capacité de partager et d’attendre son tour.
Lorsque vous passez du temps à jouer à des jeux simples qui exigent d’attendre son tour, comme certains jeux de cartes,
 
votre enfant aime jouer avec vous et commence à comprendre les jeux assortis de règles.
Lorsque vous félicitez votre enfant chaque fois qu’il attend son tour pendant les activités quotidiennes, par exemple pour prendre son bain,
 
votre enfant commence à s’exercer à attendre son tour.
Enseigner
Lorsque vous posez à votre enfant des questions sur sa journée, par exemple : « Raconte-moi une chose spéciale que tu as faite »,
 
votre enfant voudra vous parler plus souvent de ce qu’il vit.
Lorsque vous expliquez à votre enfant les raisons de vos demandes,
 
votre enfant apprend à mieux connaître les routines, les règles et les limites.
Lorsque vous utilisez des mots comme « s’il te plaît » et « merci » pour montrer l’exemple,
 
votre enfant apprend de bonnes façons d’interagir avec les autres et s’en sert de manière appropriée.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Stéphanie Duval, professeure en éducation préscolaire à l’Université du Québec à Chicoutimi
Recherche et rédaction :
Équipe Naître et grandir
Mise à jour :
Novembre 2015

 

Photo : iStock.com/selimaksan

À lire aussi