L'enfant tanné de marcher

L'enfant tanné de marcher
Votre enfant réclame d’être porté au lieu de marcher? Développez son endurance petit à petit.

Les enfants trouvent quelquefois plus agréable de se faire porter que de marcher. Mais ce n’est pas toujours possible : les parents ont parfois des paquets plein les bras ou l’enfant est trop lourd à porter. Voici quelques solutions pour l’aider à développer son endurance.

  • Limitez le temps que votre enfant passe dans la poussette. Il s’entraînera ainsi à marcher.
  • Tenez compte du rythme de votre enfant : ses petites jambes ne marchent pas aussi vite que les vôtres, ni aussi longtemps.
  • Si votre enfant veut se faire prendre, proposez-lui une solution satisfaisante pour vous deux, par exemple : « Je ne peux pas te prendre jusqu’au parc. Tu es trop lourd pour que je puisse te porter. Marche jusqu’au parc, puis nous pourrons nous asseoir sur un banc et je te prendrai. »
En laissant marcher votre enfant, vous l’aidez à devenir autonome et à considérer le point de vue de l’autre.
  • Commencez par faire de courtes promenades dans votre quartier.
  • Décidez à l’avance de la distance que votre enfant devra parcourir à pied sans se faire porter. S’il est déçu, acceptez sa déception sans vous sentir coupable. Vous pourrez satisfaire son désir d’être pris dans vos bras dans d’autres situations.
  • Félicitez votre enfant en lui faisant remarquer ses progrès et la distance parcourue.

Idées de jeux qui motiveront votre enfant à marcher

  • Faire des pas d’éléphant, de souris ou de funambule.
  • Faire semblant d’éviter des crocodiles cachés dans les fissures du trottoir.
  • Marcher sur les lignes du trottoir ou sauter par-dessus.
  • Trouver un objet jaune, un enfant avec un chapeau, un chien, etc.
  • Tenir une poignée du sac à transporter avec maman ou papa.
Un besoin
Si votre enfant, habituellement indépendant et prêt à marcher seul, se montre insistant pour se faire prendre, c’est qu’il a peut-être besoin d’être rassuré ou consolé. Il se tourne vers vous, son parent aimant, pour affronter toutes sortes de situations qui le perturbent (dispute entre amis, maladie, changement de routine, etc.). Se blottir dans vos bras demeure pour lui une oasis d’amour et de paix.

 

Naitre et grandir.com

      Adaptation web : Équipe Naître et grandir
      Recherche et rédaction : Sylvie Bourcier, intervenante en petite enfance
      Août 2012

 

À lire aussi