Attendre son tour pour parler

Attendre son tour pour parler
Écouter les autres et attendre son tour pour parler, ça s’apprend!


Être capable d’écouter sans couper la parole de la personne qui parle est non seulement une habileté sociale essentielle au maintien de bonnes relations avec les autres, mais c’est aussi une nécessité pour apprendre, particulièrement à l’école.

Pourquoi attendre son tour pour parler est difficile?

Les enfants sont souvent impatients de raconter leurs aventures, et c’est pourquoi ils n’hésitent pas à couper la parole de celui qui est en train de parler ou à intervenir dans une conversation entre adultes. Ils sont dans l’instant présent et ils ont de la difficulté à patienter.

Très tôt, les tout-petits sont capables de comprendre intuitivement qu’il existe une alternance entre celui qui parle et celui qui écoute. Ils savent donc qu’il faut attendre son tour pour s’exprimer, mais ils ont encore de la difficulté à respecter cette règle. Respecter le rythme d’une conversation est un long apprentissage qui peut encore être difficile à 5 ans.

La difficulté s’explique en bonne partie par le fait que les tout-petits ne peuvent pas facilement se mettre à la place d’une autre personne. Ils ne comprennent donc pas nécessairement l’insatisfaction qu’ils provoquent en coupant la parole. À l’occasion, ils s’interposent aussi dans une conversation d’adultes sans comprendre l’intérêt de cette discussion.

Comment réagir lorsqu’il vous interrompt?

Si vous discutez avec quelqu’un et que votre enfant tente d’interrompre votre conversation, vous pouvez lui dire d’attendre ou le lui indiquer en faisant le geste « 1 minute » avec votre index. Regardez alors attentivement la personne qui parle et ignorez les signes d’impatience de votre enfant.

Lorsque la personne a terminé de parler, vous pouvez vous tourner vers votre enfant et lui dire : « Maintenant, je te regarde et je t’écoute. C’est à ton tour de parler. » L’écoute attentive est accompagnée du regard. En prenant le temps d’écouter et en manifestant votre intérêt par des paroles ou des gestes encourageants (« Ah, oui? Qu’as-tu fait? ») à tous vos interlocuteurs, y compris votre enfant, vous offrez le modèle d’un bon partenaire de conversation.

Si votre enfant coupe souvent la parole et qu’il est capable de comprendre des explications simples, prenez un moment pour lui dire que chacun a droit à son tour et que personne n’aime être interrompu.

Stratégies pour aider l’enfant à attendre son tour pour parler

Pratiquer le tour de rôle avec un ballon
  • Profitez des rassemblements (ex. : fête, réunion familiale, jeux entre voisins) pour attirer clairement l’attention de votre enfant sur les tours de parole. Dites par exemple : « Je vais prendre un moment pour parler avec ta tante. J’aurai ensuite du temps pour t’écouter. »
  • Demandez à chaque membre de la famille de raconter sa journée à tour de rôle pendant le repas. Encouragez votre enfant lorsqu’il respecte le tour de chacun afin qu’il comprenne bien le comportement à adopter.
Apprendre les tours de rôle avant les tours de parole!
Même avant l’âge de 1 an, un enfant apprend à respecter des tours de rôle : il apprend à faire des « coucous » à tour de rôle ou à échanger un ballon, par exemple. Ces jeux simples le préparent à mieux comprendre les bases de la conversation.

 

À retenir

  • Les enfants comprennent tôt que la conversation se fait en alternance, mais ils peuvent avoir de la difficulté à respecter les tours de parole jusqu’à au moins 5 ans.
  • Lorsqu’un enfant interrompt une conversation, lui demander d’attendre lui montre à ne pas couper la parole.
  • Les rassemblements et les repas en famille sont de bonnes occasions de mettre l’accent sur l’importance de respecter le tour de parole de chacun.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Marie-Ève Bergeron-Gaudin, M. Sc., orthophoniste
Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Juillet 2018

 

Photo : iStock.com/Sneksy

 

Ressources et références

  • BERGERON-GAUDIN, Marie-Ève. J’apprends à parler : le développement du langage de 0 à 5 ans. Montréal, Éditions du CHU Sainte-Justine, 2014, 180 p.
  • BOUCHARD, Caroline et autres. Le développement global de l’enfant de 0 à 5 ans en contextes éducatifs. Québec, Presses de l’Université du Québec, 2008, 486 p.
  • PEPPER, Jan et Elaine WEITZMAN. Parler, un jeu à deux : un guide pratique pour les parents d’enfants présentant des retards dans l’acquisition du langage. Toronto, The Hanen Program, 2004, 170 p.

Pour les enfants :

  • KHALIL, Michelle et autres. Pin-pon, pin-pon, patientons! Québec, Les Éditions Passe-Temps, 2014, 13 p.

À lire aussi