La relaxation par le jeu

La relaxation par le jeu
Il a besoin de bouger, mais aussi de se relaxer. Voici des jeux de relaxation à faire dès 2 ans.

Même s’il est plein d’énergie, un enfant a besoin de périodes pour se calmer. Il peut d’ailleurs apprendre à se relaxer dès l’âge de 2 ans. La relaxation lui permet d’améliorer sa capacité d’attention, la qualité de ses apprentissages et son bien-être (ex. : sentiment de sécurité, humeur plus stable, facilité à s’endormir).

Contrairement à l’adulte, un tout-petit n’est toutefois pas capable de se détendre en demeurant passif et immobile. Il a besoin d’expériences concrètes qui lui permettent de bouger. C’est pourquoi la relaxation chez les enfants fait appel au jeu.

Deux ou trois minutes de relaxation chaque jour suffisent pour obtenir des effets durables. Choisissez 3 ou 4 jeux parmi les jeux d’étirements et les jeux d’automassages. Ajoutez ensuite quelques jeux de respiration, car ils sont les plus efficaces pour relâcher les tensions. N’hésitez pas à modifier les jeux ou à en ajouter, au besoin.

Jeux d’étirements

  • Mimer une fleur qui grandit.
  • Imiter des animaux : un chat qui fait le dos rond, puis plat; une girafe qui allonge lentement son cou; un papillon qui déploie et referme ses ailes.
  • Cueillir des rayons de soleil, des fruits dans un arbre, des étoiles dans le ciel.
  • Bercer un ourson ou une poupée au son d’une musique apaisante.

Jeux d’automassages

Les jeux de relaxation seront plus efficaces si votre attitude est calme et posée.
  • Détendre le visage : invitez votre enfant à se masser le front, les joues, la nuque, la tête, les mains ou les pieds, en faisant de petits mouvements circulaires.
  • Vous faire des dessins dans le dos : assis l’un derrière l’autre, amusez-vous à tracer lentement des formes ou à faire un dessin imaginaire dans le dos de l’autre joueur. Inversez ensuite les rôles.

Jeux de respiration

Vive le rire! : encouragez votre enfant à rire lorsque l’occasion se présente. Le rire est un excellent exercice pulmonaire et musculaire pour éliminer les tensions et évacuer le trop-plein d’énergie.
  • Les doigts chandelles : formez un chandelier à 3 branches en écartant le pouce, l’index et le majeur d’une main. Dites à votre enfant de souffler doucement sur chacune des chandelles pour les éteindre.
  • Que ça sent bon! : invitez votre tout-petit à sentir un savon au parfum délicat ou l’odeur d’un aliment apprécié.
  • Souffle chaud ou froid : demandez à votre enfant de souffler doucement sur sa main avec la bouche grande ouverte afin de sentir la chaleur de son souffle. Ensuite, proposez-lui de souffler avec la bouche en forme de « o » et de sentir le souffle plus frais.

 

Votre enfant n’aime pas se relaxer?
Suggérez-lui de changer d’activité, de se retirer de l’agitation ou de ralentir son rythme. Si l’espace vous le permet, aménagez un endroit dans la maison avec coussins, douillette, peluches et livres, où il pourrait aller se calmer.

Un environnement calme pour votre enfant

Votre enfant peut avoir de la difficulté à se détendre dans un environnement bruyant et stressant. Voici comment réduire les stimulations sensorielles et le stress autour de votre tout-petit.

  • Ne vous impatientez pas lorsque vous demandez à votre tout-petit de se calmer. Prenez plutôt une voix douce, parlez-lui plus lentement et réduisez le nombre de vos consignes.
  • Organisez votre horaire afin d’éviter le plus possible d’avoir à presser votre enfant.
  • Proposez à votre enfant de regarder un livre ou de dessiner plutôt que de regarder la télévision ou de jouer à un jeu électronique.
  • Amusez-vous à écouter avec lui « Monsieur Silence » ou de la musique douce.
  • Faites-lui deviner des mots que vous chuchotez à son oreille.
  • Diminuez la luminosité et le bruit en soirée. Évitez aussi les jouets sonores ainsi que les activités physiques intenses (ex. : ne pas courir dans la maison).

 

Naitre et grandir.com

Adaptation web : Équipe Naître et grandir
Recherche et rédaction : Nicole Malenfant, professeure en éducation à l’enfance
Janvier 2014

 

Références

  • MALENFANT, Nicole. Jeux de relaxation. Pour des enfants détendus et attentifs. Bruxelles, De Boeck, 2010, 122 pages.
  • MARTEL, Sylvie et Marie-Hélène TAPIN. Yoganimo. Saint-Lambert, Éditions Enfants Québec, 2009, 32 pages.

 

À lire aussi