Apprendre à monter et descendre les escaliers

Apprendre à monter et descendre les escaliers
Découvrez les étapes qui permettent à votre enfant d’apprivoiser l’escalier une marche à la fois.

Apprendre à monter et à descendre les marches d’escalier est une étape importante du développement d’un enfant. Cette activité demande de l’équilibre et de la coordination. Elle l’aide aussi à développer ses muscles des jambes, du ventre et du dos. Plus ses muscles prennent de la force, plus l’enfant devient habile dans les escaliers. Découvrez les différentes étapes de l’apprentissage de l’escalier.

Vers 12 mois

Votre enfant commence à monter les escaliers à quatre pattes, mais il est important de le suivre et de rester près de lui pour le rattraper s’il fait un faux mouvement. Descendre les marches est toutefois plus difficile. Il le fait aussi à quatre pattes, à reculons, et cela demande un meilleur contrôle des mouvements. Pour habituer votre tout-petit, vous pouvez vous placer derrière lui quand il descend afin de le protéger et de le guider au besoin.

Vers 15 mois

Votre enfant commence à monter les escaliers debout en vous tenant par une main et en tenant la rampe de l’autre main. Il dépose ses deux pieds sur chaque marche avant d’en monter une autre. Pour redescendre, il continue de se placer à reculons et à quatre pattes. Bien sûr, il a encore besoin de vous à ses côtés pour éviter de débouler dans les escaliers!

Vers 18 mois

L’âge auquel votre tout-petit passera d’une étape à une autre pourrait varier de quelques mois. Chaque enfant est unique et se développe à son rythme.

Votre tout-petit commence à monter les escaliers sans votre aide. Il se déplace de côté afin de tenir la rampe avec ses deux mains. Il pourrait même vous surprendre en le faisant de face et en prenant la rampe d’une seule main. Votre enfant commence également à descendre les escaliers de face, mais sur ses fesses. Petit à petit, il s’exercera à descendre debout, sur le côté, en plaçant ses deux mains sur la rampe. Il est conseillé de rester près de lui encore lorsqu’il descend.

2 ans à 3 ans

Votre enfant prend de l’assurance. Il commence à alterner les pieds pour monter et il est maintenant capable de descendre debout en tenant la rampe d’une seule main. Votre tout-petit continue toutefois à poser ses deux pieds sur chaque marche pour descendre.

3 ans à 5 ans

Votre enfant est de plus en plus habile pour mettre un seul pied sur chaque marche quand il monte les marches. Il commence aussi à le faire pour descendre. Il garde encore une main sur la rampe. C’est souvent entre 4 ans et 5 ans qu’il arrive à monter et à descendre les escaliers sans tenir la rampe tout en alternant les pieds.

Pour éviter les blessures

Vous pouvez exercer votre enfant à monter des marches dans un petit escalier, comme ceux des modules de jeux au parc. C’est plus encourageant pour lui et il risque moins de se faire mal s’il tombe.

Tant que votre enfant n’est pas capable de monter ni de descendre seul les escaliers de manière sécuritaire, il est recommandé de placer une barrière en haut et en bas des marches. La barrière du haut doit toujours être fixée au mur; dans le bas des marches, un modèle à pression suffit. Il faut aussi éviter de laisser votre enfant nu-bas dans des escaliers, pour qu’il ne glisse pas. Et n’oubliez pas de bien le surveiller lorsque vous allez en visite chez des gens qui ont des escaliers, mais qui n’ont pas de barrière de sécurité.

 

Il se prépare sans le savoir
Certaines activités courantes vont naturellement aider votre enfant pour l’apprentissage de l’escalier. Mettre la main sous le ventre de votre bébé pour le transporter comme un avion et le tirer doucement par les bras pour l’asseoir après le changement de couche renforce ses muscles du ventre et du dos. Plus tard, aller dehors  marcher avec lui sur des terrains en pentes et dans le bois aide à donner de la force à ses petites jambes et développe son équilibre. S’amuser à pédaler dans les airs quand votre tout-petit est couché sur le dos le pratique aussi à alterner ses pieds.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Marie-Josée Berberi, ergothérapeute
Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
Septembre 2015

 

À lire aussi