Apprendre à catégoriser

Apprendre à catégoriser
Les cubes jaunes ici et les verts là: classer aide votre enfant à parler et à ordonner ses connaissances.

Dès son plus jeune âge, l’enfant classe ses apprentissages dans sa tête à l’aide de « tiroirs » (catégories). Par exemple, bébé reconnaît très vite le visage et la voix de ses parents. C’est qu’il les a déjà classés dans une catégorie : ce qu’il connaît, par opposition à ce qu’il ne connaît pas. C’est ce que l’on appelle la catégorisation.

Catégoriser permet à l’enfant de diviser la réalité en ensembles d’objets (véhicules, animaux, jouets…), d’événements (déjeuner, coucher…) et d’endroits (maison, service de garde…). Lorsqu’il catégorise, l’enfant regroupe ses connaissances en fonction de leurs caractéristiques. Il différencie d’abord les objets animés des objets inanimés, puis il les classe selon leur forme ou leur texture, etc.

Pourquoi il est important d’apprendre à catégoriser

La catégorisation est essentielle pour apprendre à parler. C’est aussi le principal moyen de gérer les connaissances. En catégorisant, l’enfant :

  • simplifie le monde qui l’entoure et met de l’ordre dans ses connaissances, car il se concentre sur certaines caractéristiques d’une chose. Par exemple, une voiture roule pour se déplacer, donc c’est un véhicule;
L’enfant a beaucoup plus de facilité à mémoriser de nouveaux mots s’il a appris à catégoriser.
  • structure sa pensée et améliore sa représentation du monde, car l’enfant remplit peu à peu les « tiroirs » dans sa tête et en crée de nouveaux, plus précis. Par exemple, le lion va d’abord dans le « tiroir des animaux », puis dans celui des « animaux à 4 pattes » et ensuite dans celui des « animaux sauvages ». Dans sa tête, le mot « lion » ne représente donc pas tous les animaux à 4 pattes, mais un seul type d’animal à 4 pattes;
  • apprend à bien organiser ses connaissances et comprend mieux le monde qui l’entoure. Plus l’enfant vieillit, plus il utilise les catégories de différentes manières pour gérer ses connaissances : les ranger, les associer, les organiser, les compléter, les mémoriser, les trier, etc. Cela lui sera très utile à l’école, notamment pour apprendre et résoudre des problèmes;
  • développe son langage. Quand il apprend un nouveau mot, il peut le classer dans le bon « tiroir » et le regrouper avec d’autres éléments ayant des caractéristiques semblables (ex. : une balle et une poupée vont dans le « tiroir » des jouets). Si les mots sont bien classés dans sa tête, l’enfant peut se représenter rapidement ce qu’est un lion lorsqu’il entend ce mot;
  • est capable d’utiliser les bons mots rapidement et sans hésitation. Plus l’enfant est précis dans sa catégorisation, plus il est capable de trouver le mot approprié pour exprimer sa pensée. Ainsi, il se fait mieux comprendre lorsqu’il parle.

S’exercer à catégoriser tout en s’amusant

  • Invitez votre enfant à classer des contenants ou autres objets, selon différentes caractéristiques (forme, grosseur, couleur, etc.).
  • Expliquez à votre enfant les liens entre un objet, sa fonction et sa catégorie. Par exemple, si vous parlez d’un avion, dites : « Il sert à voler dans le ciel. Il transporte des personnes. L’avion est donc dans la famille des transports. » Si vous parlez d’une pomme : « On peut la manger. On peut l’utiliser pour faire une tarte aux pommes. La pomme fait partie de la famille des fruits. »
  • Parmi une série d’objets, invitez votre enfant à trouver ceux qui font partie d’une même catégorie (ex. : moyens de transport, nourriture, nature).
  • Faites des devinettes en nommant la catégorie à laquelle l’objet recherché appartient. Dites par exemple : « Elle fait partie de la catégorie des meubles, elle a 4 pattes et elle sert à s’asseoir. »
  • Jouez à trouver un intrus parmi différents objets ayant une caractéristique commune. Par exemple, placez une assiette, une fourchette, un verre et un crayon sur une table et demandez à votre enfant de trouver l’objet qui ne devrait pas être là.
  • Posez des questions à votre enfant sur des objets de votre environnement : « Dans quelle catégorie mettrais-tu cet objet? Pourquoi? Peux-tu nommer un autre objet qui va dans cette catégorie? À quoi sert-il? etc. »

 

Naitre et grandir.com

      Adaptation web : Équipe Naître et grandir
      Recherche et rédaction : Annie Pépin, intervenante en langage
      Mise à jour : Juin 2013

 

À lire aussi