Le lien d'attachement et la garderie

Le lien d'attachement et la garderie
La garderie peut-elle nuire au lien d’attachement à votre enfant?


Dès sa naissance, un enfant tisse un lien d’attachement unique avec ses parents. Lors de son entrée à la garderie, il doit se séparer de ses parents et passer ses journées avec de nouvelles personnes. Certains parents s’inquiètent des conséquences que peut avoir l’entrée à la garderie sur le lien qui les unit à leur enfant.

La garderie nuit-elle à l’attachement parent-enfant?

L’attachement entre un enfant et son parent dépend d’abord de la qualité des interactions qu’ils ont entre eux. Quand le lien d’attachement entre le parent et l’enfant est solide et que le milieu de garde est de qualité, il n’y a généralement pas de problèmes. Ainsi, le lien qui unit un tout-petit à ses parents restera fort même s’il fréquente un service de garde.

Dans son milieu de garde, votre enfant voit généralement la ou les mêmes éducatrices régulièrement. Un lien d’attachement peut donc également se créer entre eux. Cet attachement aussi est positif, car il aidera votre tout-petit à gérer ses émotions et à savoir vers qui se tourner à la garderie. Cependant, l’attachement avec vous demeure le plus important.

L’éducatrice n’est pas là pour prendre la place des parents auprès de l’enfant; elle ajoute à ce qu’ils lui offrent déjà.

Toutefois, si le milieu de garde ne répond pas adéquatement aux besoins de base de votre enfant, c’est-à-dire que le personnel n’offre pas une réponse rapide, chaleureuse et appropriée à ses besoins (ex. : alimentation, sommeil, sécurité), votre tout-petit pourrait développer des difficultés d’attachement. Par exemple, il pourrait vivre une angoisse de séparation plus importante lorsque vous quittez la garderie parce que vous le laissez dans un milieu qui n’est pas sécurisant pour lui.

Dans ce cas, votre enfant peut s’accrocher à vous lorsque vous le laissez dans son milieu de garde ou encore pleurer longuement lorsque vous revenez le chercher. C’est normal qu’un tout-petit pleure lors des premiers jours ou des premières semaines suivant son entrée à la garderie. Toutefois, si ce comportement est toujours présent après quatre ou cinq semaines, vous devez vous questionner et vérifier si le milieu de garde convient à votre enfant.

L’influence de l’âge d’entrée à la garderie sur le lien d’attachement

L’entrée dans un milieu de garde constitue une transition importante pour un enfant. Cette transition se passera généralement bien si l’enfant a développé un lien d’attachement solide avec ses parents à la maison. Ce facteur est donc plus important que l’âge de l’enfant. Si le lien d’attachement développé à la maison est plus faible, l’enfant pourrait vivre une entrée à la garderie plus difficile.

Le lien d’attachement parent-enfant commence à se construire durant la première année de vie et il se renforce tout au long de l’enfance. Vers 9 ou 10 mois, le bébé développe un attachement plus fort et une préférence pour les personnes qui prennent le plus souvent soin de lui, habituellement sa maman et son papa.

Il est donc important que les parents passent du temps avec leur enfant durant les premiers mois pour développer un lien d’attachement solide et sécurisant. Cette relation permet à l’enfant de se sentir en sécurité et de bien se développer. Un tout-petit qui a un lien solide avec ses parents est plus sûr de lui pour explorer son environnement et entrer en relation avec les autres.

Si l’entrée en milieu de garde survient après 9 ou 10 mois, il sera plus facile pour votre enfant de s’y sentir en sécurité puisque le lien avec vous est bien solide. Les choses peuvent aussi bien se passer si votre tout-petit doit commencer la garderie avant 9 mois, mais son intégration doit être graduelle. Il est également important de passer des moments de qualité à la maison avec lui au retour de la garderie. Prendre du temps pour le câliner, lui lire un livre ou jouer ensemble, par exemple, aide à préserver ce lien d’attachement si précieux.

Pour en savoir plus, consultez notre dossier sur l’attachement.

Y a-t-il un type de milieu de garde qui protège davantage le lien d’attachement?

Pour un enfant, la qualité des soins qu’il reçoit dans son milieu de garde est la chose la plus importante. Si les éducatrices et la direction de la garderie s’assurent d’offrir une réponse rapide et chaleureuse aux besoins des enfants, choisir un CPE ou une garderie en milieu familial ne fait pas de différence.

Pour vous assurer que votre tout-petit est dans un milieu de garde de qualité, vérifiez notamment que l’éducatrice est sensible et à l’écoute de ses besoins. Elle devrait aussi proposer des activités stimulantes et avoir des règles et des attentes claires que les tout-petits comprennent bien. De plus, un tout-petit s’adaptera plus facilement dans un milieu de garde qui assure une stabilité de personnel (par exemple en évitant un changement d’éducatrice).

Pour en savoir plus sur les services de garde de qualité et leurs bienfaits, consultez notre fiche Les effets des services de garde sur le développement des enfants.

Comment faciliter l’entrée à la garderie?

  • Visitez le milieu de garde qui vous intéresse et posez toutes vos questions pour vérifier si vous vous sentez à l’aise d’y laisser votre enfant. Si votre tout-petit sent que vous avez confiance en son milieu de garde, ce sera plus facile pour lui de s’y sentir aussi en confiance et en sécurité.
  • Allez passer un moment dans le milieu de garde avec votre enfant avant son entrée officielle. Par exemple, vous pouvez aller prendre la collation avec l’éducatrice et les autres enfants une semaine avant que votre tout-petit commence la garderie.
  • Privilégiez une entrée progressive. Commencez par laisser votre enfant dans son milieu de garde pendant de courtes périodes lors des premiers jours. Augmentez petit à petit le nombre d’heures qu’il y passe pour qu’il s’habitue doucement à ce nouvel environnement.
  • Instaurez un rituel de séparation lors de votre départ. Vous pouvez répéter tous les matins les mêmes gestes pour dire au revoir à votre enfant (ex. : deux becs, un gros câlin et vous partez). Ces rituels deviennent des points de repère qui facilitent l’adaptation parce qu’ils sont prévisibles pour votre tout-petit.
  • Laissez des objets familiers, comme une doudou, un toutou ou une couverture, à la garderie. C’est rassurant pour votre tout-petit de pouvoir prendre un objet qui lui rappelle ses parents quand il s’ennuie d’eux pendant la journée.

Pour en savoir plus, consultez notre fiche L’adaptation à la garderie.

 

À retenir

  • Quand l’attachement entre un enfant et ses parents est solide, ce lien reste fort même s’il fréquente un service de garde.
  • Pour préserver le lien d’attachement avec votre enfant, assurez-vous qu’il fréquente un milieu de garde de qualité dans lequel on répond rapidement et chaleureusement à ses besoins.
  • Mettre en place des stratégies, comme une entrée progressive et des rituels de séparation, aide votre enfant à bien vivre son intégration dans son milieu de garde.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Solène Bourque, psychoéducatrice
Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Décembre 2019

 

Photo : iStock.com/nyul et GettyImages/kate_sept2004

 

Ressources et références

Note : Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

Pour les parents

  • BIGRAS, Nathalie et Lise LEMAY. Petite enfance, services de garde éducatifs et développement des enfants : état des connaissances. Québec, Presses de l’Université du Québec, 2012, 432 p.
  • INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC. Grandir en qualité 2014. www.grandirenqualite.gouv.qc.ca
  • LA PLACE 0-5 ANS. Guichet unique d’accès aux places en services de garde reconnus du Québec. www.laplace0-5.com
  • MINISTÈRE DE LA FAMILLE DU QUÉBEC. Un parent bien informé, pour un choix éclairé. www.mfa.gouv.qc.ca
  • OBSERVATOIRE DES TOUT-PETITS. Petite enfance : la qualité des services de garde éducatifs au Québec. 2018, 60 p. www.tout-petits.org

Pour les enfants

  • DAXHELET, François. À la garderie. Boomerang éditeur jeunesse, coll. « Cajoline », 2010, 24 p.
  • ROUSSEAU, Lina. Que fait Galette à la garderie? Éditions Dominique et compagnie, 2009, 24 p.

 

Partager

À lire aussi