2 ans à 2 1/2: motricité fine

2 ans à 2 1/2: motricité fine
Le développement de la motricité fine de l’enfant de 25 à 30 mois. Suivez pas à pas toutes les étapes du développement de votre enfant.

Développement de la motricité fine

Le développement de la motricité fine signifie que l’enfant utilise certains petits muscles des doigts et des mains pour faire des mouvements précis afin d’atteindre, d’agripper et de manipuler de petits objets.

À cet âge :

  • il gribouille en tenant son crayon à pleine main;
  • il s’exerce à dessiner en traçant des lignes verticales et horizontales;
  • il construit des tours de 7 cubes ou plus;
  • il contrôle l’ouverture et la fermeture des lames des ciseaux avec ses 2 mains et réussit à faire des entailles, mais seulement si le carton est tenu par un adulte;
  • il enfile des perles rondes autour d’une tige rigide (ex. : tige de bois);
  • il rassemble de grosses perles à pression.

Dans les prochains mois, il commencera à :

  • tenir son crayon entre le pouce et le bout des autres doigts;
Rappelez-vous que les enfants ne se développent pas tous au même rythme dans tous les domaines. L’information sur ce site web est conçue pour être générale. Si le développement de votre enfant vous préoccupe, le mieux est de consulter son médecin.
  • plier du papier;
  • enlever seul ses vêtements lorsqu’ils sont déboutonnés et remonter les fermetures éclair de ses habits.

Comment l’aider à progresser?

Votre enfant a une personnalité unique qui se développera à son propre rythme. Mais vous pouvez contribuer à favoriser ce développement en mettant en pratique l’approche parentale Réconforter, jouer et enseigner. Cette approche a été conçue pour s’intégrer facilement à votre routine quotidienne. Adapté à l’âge actuel de votre enfant, le tableau ci-dessous vous donne des exemples de petits gestes bénéfiques au développement de sa motricité fine.

Réconforter
Lorsque vous le félicitez des efforts qu’il fait pour dessiner et que vous décrivez les formes que vous voyez,
 
votre enfant sait que vous vous intéressez à ses créations et cela l’incite à dessiner davantage.
Lorsque vous lui donnez l’occasion de s’habiller seul, en l’aidant cependant à manipuler les boutons et les fermetures éclair,
 
votre enfant s’habille seul avec de plus en plus d’assurance, ce qui favorise le développement de sa motricité fine.
Lorsque vous jouez avec de la pâte à modeler en sa compagnie et que vous créez diverses formes ensemble,
 
votre enfant prend plaisir à pétrir, à pincer, à rouler, à lisser et à façonner la pâte à modeler. En explorant sa texture, il développe l’utilisation de ses doigts et des outils.
Jouer
Lorsque vous créez, avec votre enfant, des colliers de perles, de pailles coupées ou de morceaux de papier troués,
 
votre enfant réussit de mieux en mieux à saisir les objets entre le pouce et l’index (en se servant de sa main comme d’une pince).
Lorsque vous lui donnez des pièces d’habillement (comme des chapeaux, des chaussures, des manteaux et des pantalons) pour qu’il joue à faire semblant,
 
votre enfant s’exerce à s’habiller tout en laissant courir son imagination.
Lorsque vous lui donnez beaucoup de fournitures d’artiste, comme des marqueurs, des crayons, de la peinture et des craies,
 
votre enfant apprend à s’en servir avec adresse à mesure qu’il gribouille et qu’il trace des lignes et des formes.
Enseigner
Lorsque vous donnez à votre enfant des pinces et des objets qu’il doit trier et placer dans différentes assiettes,
 
votre enfant pratique les gestes qu’il devra faire pour couper des choses avec des ciseaux.
Lorsque vous lui donnez des casse-tête dont la taille, les couleurs et le nombre de pièces varient,
 
votre enfant apprend à agripper des objets avec plus d’adresse, à résoudre des problèmes et à terminer ce qu’il commence.
Lorsque vous l’incitez à vous aider à faire la cuisine en lui confiant des tâches simples, comme déchirer la laitue ou brasser des aliments à la cuillère,
 
votre enfant constate qu’il peut se servir de ce qu’il sait faire pour aider les autres. Vous provoquez aussi des situations qui stimulent son sens du toucher et sa motricité fine.

 

Naitre et grandir.com

      Révision scientifique : Sonya Côté et Karine Maheux, ergothérapeutes
      Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
      Mise à jour : Décembre 2015

À lire aussi