Le manque de temps

Le manque de temps
Employez-vous votre temps de la bonne façon? Est-ce que vous vous en mettez trop sur les épaules?



L’impression de manque de temps est une réalité commune à de nombreux parents d’aujourd’hui, qu’ils soient ou non sur le marché du travail. Heureusement, il est possible de revoir certains aspects du quotidien pour tenter de ralentir le rythme de la vie familiale.

Des exigences plus élevées

Du matin au soir, de nombreux parents courent pour accomplir les tâches liées à la vie de famille : repas à préparer, bains à donner, devoirs à superviser, rendez-vous à honorer, activités à planifier, etc. Les parents de jeunes enfants ont d’ailleurs souvent l’impression de devoir courir toute la journée pour accomplir tout ce qu’ils ont à faire, selon une récente étude québécoise.

Devant ce problème de manque de temps, on se demande comment nos arrière-grands-parents y arrivaient avec des familles nombreuses. L’explication est assez simple : les temps ont changé et les exigences de performance ont augmenté.

Les gens veulent maintenant s’épanouir dans leur famille, se réaliser dans leur emploi, s’impliquer dans la vie communautaire et avoir des activités sociales, sportives et culturelles satisfaisantes. Tous ces éléments prennent du temps et pèsent lourd sur les épaules des parents.

La pression que s’imposent les parents

Extrait de la conférence « Retrouver son sentiment de compétence parentale » par France Paradis.

Plusieurs parents s’imposent aussi beaucoup de pression par rapport à la façon dont ils s’occupent de leur enfant. Se sentir satisfait, efficace et compétent comme parent est pourtant important.

Le stress et l’impression de manquer de temps pour être le parent souhaité peuvent toutefois avoir des conséquences sur le bien-être des enfants. En effet, un parent qui ne se sent pas à la hauteur risque à la longue d’être moins disponible pour fournir à son enfant un climat familial réunissant les éléments essentiels à son bon développement.

Conciliation famille-travail

La grande majorité des familles d’aujourd’hui compte deux parents sur le marché du travail. Les parents en emploi rapportent par ailleurs que les exigences du travail ont des répercussions sur leur vie familiale. Dans une démarche visant à alléger l’horaire familial, le travail est donc un des éléments à prendre en considération.

En plus des heures travaillées, ces parents doivent aussi consacrer une partie de leur temps aux déplacements entre la maison et le travail. De plus, les parents en emploi doivent parfois s’absenter du travail pour se rendre à un rendez-vous médical ou pour prendre soin d’un enfant malade par exemple.

Afin de s’adapter à la réalité des familles, certains employeurs ont mis en place des mesures de conciliation famille-travail comme un horaire de travail flexible, des congés payés pour raisons familiales, la possibilité de travailler de la maison ou de réduire ses heures de travail. Toutefois, ce ne sont pas tous les travailleurs qui ont accès à de telles mesures.

Modifier ses habitudes de travail

Pour éviter que les soucis du travail nuisent à la vie de famille, certains changements peuvent être faits en prenant quelques engagements réalistes, par exemple :

  • réduire le travail rapporté à la maison et limiter le travail en heures supplémentaires;
  • séparer de façon claire et stricte le temps consacré aux activités familiales de celui consacré au bureau (ex. : à l’heure du souper, les fins de semaine, etc.).
Voici quelques questions que vous pouvez vous poser lorsque vous réfléchissez à la conciliation famille-travail :
  • Est-ce que mon emploi me permet de concilier les exigences de ma vie professionnelle et les besoins de ma famille?
  • Ai-je un horaire flexible, un patron accommodant?
  • Est-ce que mon état de santé physique et psychologique, mon besoin de sommeil et ma capacité de travail me permettent de remplir, en même temps, mes obligations familiales et professionnelles?
  • Est-ce que mon rythme de vie actuel représente un risque pour ma santé physique et mentale?
  • Puis-je faire appel à ma famille, à mes amis ou à un réseau de soutien en cas de besoin?
Si vous avez davantage répondu « non » aux questions précédentes, voici d’autres pistes de réflexion pour vous aider à envisager des solutions :
  • Est-ce qu’un changement d’emploi permettant d’avoir un horaire plus flexible, de réduire le nombre d’heures travaillées ou la durée du déplacement pourrait être bénéfique?
  • Est-ce qu’il serait possible de faire de la pige, de travailler à temps partiel, de lancer ma propre entreprise?
  • Est-ce qu’une pause professionnelle d’un des deux parents permettrait un meilleur équilibre au sein de la famille malgré la baisse de revenu que cela représente?
  • Suis-je capable de gérer le stress que provoqueraient ces changements professionnels?
  • Suis-je à l’aise avec l’idée de rester davantage à la maison pour prendre soin de mon enfant?

Source : Y a-t-il un parent dans la salle? Réflexions pas banales et solutions originales pour une conciliation travail-famille optimale.

L’emploi du temps familial

Père et mère qui dessinent avec leurs deux enfants.

Pour reprendre le contrôle sur votre horaire, déterminez tout d’abord les éléments nécessaires que vous ne pouvez pas éliminer, comme les heures de sommeil, le temps de travail et de déplacement entre le travail, la garderie, l’école et la maison ainsi que le temps minimal pour la cuisine et les courses. Ensuite, il faut faire des choix, en fonction du temps qu’il reste des 24 heures de la journée.

Pour y parvenir, interrogez-vous sur vos vrais besoins et sur l’importance de certaines choses, en comparaison des désagréments qu’elles occasionnent pour toute la famille. Vous pourriez par exemple vous demander si cela vaut la peine de mobiliser toute la famille pour la partie de hockey de votre aîné. Si votre vision de la vie familiale est de passer du temps ensemble, vous pourriez choisir de plutôt privilégier des activités en famille où tout le monde y trouve son compte.

Il est important que vous restiez réaliste lorsque vous imaginez votre plan de vie idéal. Trop souvent, les gens font leur bilan en fonction de la famille idéale qu’on voit à la télévision, au cinéma ou dans les médias sociaux, mais cette image de la vie de famille parfaite ne correspond pas à la réalité.

Pour trouver l’équilibre, considérez ce que vous êtes, vos valeurs et vos priorités. Essayez d’ignorer ce que la société ou votre entourage attend de vous et gardez en tête les vrais besoins de votre enfant : l’amour, les soins, la santé et la bonne nourriture. Le ménage impeccable, les beaux vêtements et les activités multiples ne justifient peut-être pas de courir tout le temps.

Partager les tâches

Égalité entre parents : où vous situez-vous? Faites le test pour savoir si votre couple est égalitaire!

Pour éviter de vous épuiser en essayant de tout faire vous-même, discutez avec votre partenaire afin d’établir un partage équitable des tâches entre vous. Cela peut réduire votre stress et rendre votre vie familiale plus facile. Pour en savoir plus, consultez notre fiche Le partage des tâches entre conjoints.

En plus du temps nécessaire pour accomplir chaque tâche, vous devez aussi prendre en considération la charge que représente chacune de vos activités, par exemple :

  • la charge physique liée à un réel effort : porter l’épicerie, faire le ménage ou courir après votre tout-petit;
  • la charge mentale liée à la planification des choses à faire et à la préoccupation de ne rien oublier (ex. : le suivi médical, l’inscription aux activités sportives ou le lait à acheter);
  • la charge émotive liée aux sentiments que suscitent les problèmes à gérer comme les difficultés scolaires ou la maladie d’un enfant.

Par ailleurs, vous pouvez aussi demander de l’aide des grands-parents, d’un voisin ou d’un autre membre de votre entourage.

Du temps pour soi et pour son couple, c’est aussi important!
Dans cette quête d’équilibre, il ne faut pas négliger de se réserver du temps pour soi et son couple. La santé physique et mentale de même que l’équilibre psychologique et émotionnel du parent et du couple sont essentiels dans le rôle des parents. C’est une responsabilité qu’il ne faut pas négliger, car les enfants apprennent beaucoup par l’exemple.

 

À retenir

  • Plusieurs parents s’imposent beaucoup de pression concernant la façon dont ils s’occupent de leur enfant, ce qui peut avoir des conséquences négatives sur le bien-être de celui-ci.
  • Pour atteindre un équilibre de vie qui vous convient, vous devez faire des choix qui correspondent à ce que vous êtes, à vos valeurs et à vos priorités.
  • Lorsque vous imaginez votre plan de vie idéal, il est important que vous restiez réaliste, sans vous fier à l’image de la famille idéale projetée par les médias.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Chloé Gaumont, psychoéducatrice
Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Décembre 2017

 

Photos : iStock.com/Fertnig et GettyImages/monkeybusinessimages

 

Ressources et références

Note : Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • BARRETTE, Jacques. Conciliation travail-famille : qu’en savons-nous vraiment? L’Institut Vanier de la famille, 2009. www.vifamily.ca
  • FERLAND, Francine. Pour parents débordés et en manque d’énergie. Éditions du CHU Sainte-Justine, 2006.
  • HUOT, Martyne. Y a-t-il un parent dans la salle? Réflexions pas banales et solutions originales pour une conciliation travail-famille optimale. Les Éditions Transcontinental, 2006.
  • INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC. Mieux connaître la parentalité au Québec. Un portrait à partir de l’Enquête québécoise sur l’expérience des parents d’enfants de 0 à 5 ans 2015. Gouvernement du Québec, Institut de la statistique du Québec, 2016.
  • LACHARITÉ, C. et autres. « Penser la parentalité au Québec : un modèle théorique et un cadre conceptuel pour l’initiative Perspectives parents », Les Cahiers du CEIDEF, vol. 3, 2015, 26 p.
  • LAVOIE, Amélie. Les défis de la conciliation travail-famille chez les parents salariés. Un portrait à partir de l’Enquête québécoise sur l’expérience des parents d’enfants de 0 à 5 ans 2015. Gouvernement du Québec, Institut de la statistique du Québec, 2016.
  • RÉSEAU POUR UN QUÉBEC FAMILLE. www.quebecfamille.org

À lire aussi